Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Give Me A Second I Need To Get My Story Straight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 22 Mar - 11:15

© made by Islande



Hannibal Lecter vs Kea Jouan

Give Me A Second, I Need To Get My Story Straight



Il y a deux ans, jour pour jour, je rencontrai cet homme et vivais les moments les plus heureux de ma vie. Je n’ai jamais pensé que quelque chose comme ça pouvait m’arriver. Dans mes rêves les plus fous quelque chose de semblable de produisait. Comme toutes les petites filles je rêvais du prince charmant et du cheval blanc. Mais en grandissant on perd cet espoir. Pourtant, la chance avait voulu que je rencontre mon prince charmant, mais il avait fallu que ça tombe sur Lui. La personne qui m’a fait grandir, et qui m’a détruite par la même occasion.

Ce matin en me levant, la première chose qui me traversa l’esprit fut de relire une phrase qu’il m’avait écrite trois jours après notre première rencontre.

I swear when I grow up I won't just buy you a rose
I will buy the flower shop, and you will never be lonely


Ces mots, écrits de sa main, ressemblaient plus à une promesse qu’autre chose. La seule promesse qu’il n’a jamais réussit à tenir. Jamais je ne m’étais résolue à jeter ce petit bout de papier où ils étaient notés. Peut-être est-ce là ma réelle faiblesse, un cœur normal comme tout le monde. Je n’ai pas de remparts autour de mon cœur, pour empêcher tous les sentiments de venir m’attaquer et ainsi me rendre vulnérable. Hé non, malheureusement pour moi je ne suis pas au dessus de toute ces adolescentes en mal d’amour, la preuve est que j’ai gardé ce minuscule bout de papier alors qu’il y a plus d’un an qu’il m’a laissée tomber. Je suis parfaitement consciente que je me fais du mal toute seule et que ce n’est pas comme ça que je pourrais aller de l’avant. Cependant, lire ce bout de papier est quelque chose de rassurant pour moi. Il me rappel que je n’ai pas rêvé, que ce j’ai vécu s’est réellement passé, puis il me ramène à la douloureuse réalité : Il n’est plus à mes côtés.

Je sais très bien que je devrais passer au dessus de ça, aller de l’avant, vivre à nouveau pleinement ma vie de jeune femme. Il y a seulement un problème, je suis parfaitement incapable d’avoir à nouveau une relation stable avec un homme. Plusieurs peurs m’habitent. La peur qu’, il me quitte, la peur qu’il se serve de moi, qu’il ne m’aime pas réellement tout simplement. Je n’ai plus confiance en moi, ni en un homme. Comment aller de l’avant quand on n’extériorise pas ses peurs ? Personnes n’est au courant de tout ça, je le cache bien profondément en moi pour ne pas me montrer faible. Je n’ai pas un métier propice aux sentiments. Et pour rajouter une couche à ma solitude, en Amérique je n’ai personne proche de moi. Lorsque je suis arrivée je ne devais pas rester longtemps, pourtant ma mission s’éternise. Plus je reste dans ce pays, et plus je me sens seule au monde. Oh j’ai bien quelques connaissances, mais pas assez proche pour leur expliquer cette partie importante de mon histoire.

Mes pas m’avaient alors guidé vers le cabinet psychiatrique du Docteur Lecter. Son adresse m’avait été donnée lorsque je suis arrivée aux Etats Unis, dans le cadre de mon métier. Il n’était pas dans mon habitude de me confier si facilement pourtant avec ce psychiatre c’est différent. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais j’éprouve beaucoup de facilité à lui expliquer ce que je ressens au plus profond de moi. Durant une fraction de seconde, je me demandais ce que je faisais devant cette porte fermée. Je n’avais pas de rendez-vous, et il devait certainement avoir un patient en ce moment. Jamais il n’acceptera de me prendre en consultation maintenant, temps pis pour moi. Je ferais mieux d’aller dans un bar et de boire. Oublier avec l’alcool n’est jamais bon. Durant un instant nos soucis s’envolent, mais ils reviennent avec beaucoup plus d’ampleur.

Finalement, après une grande inspiration, ma main se leva et je toquai à la porte du cabinet.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 26 Avr - 12:35

Nos vies sont comme des partitions de musique. Certains passages peuvent être mélodieux, d'autres dissonants. Ce sont des assemblages uniques et que l'on ne peut écouter qu'une seule fois en réalité. Hannibal savait ceci et l'avait toujours à l'esprit quand il jouait du clavecin. Celui de sa maison était plus volumineux mais en avoir un dans son cabinet était bien aussi. Ses doigts effleuraient délicatement les touches alors qu'il jouait les fameuses Variations Goldberg de Jean-Sebastien Bach.