Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Give Me A Second I Need To Get My Story Straight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 22 Mar - 11:15

© made by Islande



Hannibal Lecter vs Kea Jouan

Give Me A Second, I Need To Get My Story Straight



Il y a deux ans, jour pour jour, je rencontrai cet homme et vivais les moments les plus heureux de ma vie. Je n’ai jamais pensé que quelque chose comme ça pouvait m’arriver. Dans mes rêves les plus fous quelque chose de semblable de produisait. Comme toutes les petites filles je rêvais du prince charmant et du cheval blanc. Mais en grandissant on perd cet espoir. Pourtant, la chance avait voulu que je rencontre mon prince charmant, mais il avait fallu que ça tombe sur Lui. La personne qui m’a fait grandir, et qui m’a détruite par la même occasion.

Ce matin en me levant, la première chose qui me traversa l’esprit fut de relire une phrase qu’il m’avait écrite trois jours après notre première rencontre.

I swear when I grow up I won't just buy you a rose
I will buy the flower shop, and you will never be lonely


Ces mots, écrits de sa main, ressemblaient plus à une promesse qu’autre chose. La seule promesse qu’il n’a jamais réussit à tenir. Jamais je ne m’étais résolue à jeter ce petit bout de papier où ils étaient notés. Peut-être est-ce là ma réelle faiblesse, un cœur normal comme tout le monde. Je n’ai pas de remparts autour de mon cœur, pour empêcher tous les sentiments de venir m’attaquer et ainsi me rendre vulnérable. Hé non, malheureusement pour moi je ne suis pas au dessus de toute ces adolescentes en mal d’amour, la preuve est que j’ai gardé ce minuscule bout de papier alors qu’il y a plus d’un an qu’il m’a laissée tomber. Je suis parfaitement consciente que je me fais du mal toute seule et que ce n’est pas comme ça que je pourrais aller de l’avant. Cependant, lire ce bout de papier est quelque chose de rassurant pour moi. Il me rappel que je n’ai pas rêvé, que ce j’ai vécu s’est réellement passé, puis il me ramène à la douloureuse réalité : Il n’est plus à mes côtés.

Je sais très bien que je devrais passer au dessus de ça, aller de l’avant, vivre à nouveau pleinement ma vie de jeune femme. Il y a seulement un problème, je suis parfaitement incapable d’avoir à nouveau une relation stable avec un homme. Plusieurs peurs m’habitent. La peur qu’, il me quitte, la peur qu’il se serve de moi, qu’il ne m’aime pas réellement tout simplement. Je n’ai plus confiance en moi, ni en un homme. Comment aller de l’avant quand on n’extériorise pas ses peurs ? Personnes n’est au courant de tout ça, je le cache bien profondément en moi pour ne pas me montrer faible. Je n’ai pas un métier propice aux sentiments. Et pour rajouter une couche à ma solitude, en Amérique je n’ai personne proche de moi. Lorsque je suis arrivée je ne devais pas rester longtemps, pourtant ma mission s’éternise. Plus je reste dans ce pays, et plus je me sens seule au monde. Oh j’ai bien quelques connaissances, mais pas assez proche pour leur expliquer cette partie importante de mon histoire.

Mes pas m’avaient alors guidé vers le cabinet psychiatrique du Docteur Lecter. Son adresse m’avait été donnée lorsque je suis arrivée aux Etats Unis, dans le cadre de mon métier. Il n’était pas dans mon habitude de me confier si facilement pourtant avec ce psychiatre c’est différent. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais j’éprouve beaucoup de facilité à lui expliquer ce que je ressens au plus profond de moi. Durant une fraction de seconde, je me demandais ce que je faisais devant cette porte fermée. Je n’avais pas de rendez-vous, et il devait certainement avoir un patient en ce moment. Jamais il n’acceptera de me prendre en consultation maintenant, temps pis pour moi. Je ferais mieux d’aller dans un bar et de boire. Oublier avec l’alcool n’est jamais bon. Durant un instant nos soucis s’envolent, mais ils reviennent avec beaucoup plus d’ampleur.

Finalement, après une grande inspiration, ma main se leva et je toquai à la porte du cabinet.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 26 Avr - 12:35

Nos vies sont comme des partitions de musique. Certains passages peuvent être mélodieux, d'autres dissonants. Ce sont des assemblages uniques et que l'on ne peut écouter qu'une seule fois en réalité. Hannibal savait ceci et l'avait toujours à l'esprit quand il jouait du clavecin. Celui de sa maison était plus volumineux mais en avoir un dans son cabinet était bien aussi. Ses doigts effleuraient délicatement les touches alors qu'il jouait les fameuses Variations Goldberg de Jean-Sebastien Bach.



Hannibal sourit tout en notant des petites variations qu'il ajoutait à sa partition. Chaque morceau musical peut subir des petites variations, comme des échos lui répondant des décennies plus tard.

Hannibal entendit quelqu'un toquer à la porte et il se leva pour aller voir de qui il s'agissait. Il ouvrit la porte et remarqua une jeune femme à l'entrée. Il ne se souvenait pas d'avoir noté un rendez-vous mais il avait laissé cet horaire libre au cas où.

- Bonsoir, que puis-je faire pour vous ?

Son ton était très poli et il souriait comme toujours pour ne pas paraître froid dès le premier abord. Il donnait l'illusion de quelqu'un de sympathique mais son costume trois-pièces bleu foncé lui donnait un air de raffinement très poussé.

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 3 Mai - 12:46

© made by Islande



Hannibal Lecter vs Kea Jouan

Give Me A Second, I Need To Get My Story Straight



L’attente m’avait semblée longue, comme si j’avais attendu des heures devant cette porte fermée sans que personne ne vienne l’ouvrir. Durant un instant j’avais voulu faire demi-tour, je m’étais dit qu’il n’était pas convenable de déranger le Docteur Lecter à cette heure si tardive. Cependant, lorsque je décidai de faire demi-tour, la porte s’ouvrit et la silhouette du Docteur apparu. Sa carrure m’avait toujours impressionnée. Il était grand, très grand, et avait un port de tête haut, ce qui lui donnait l’air d’être intouchable. Cet homme était une énigme sur pieds, je ne suis pas sûre que quelqu’un ai déjà réussit à lire en lui. Son visage était fermé, et ses yeux marrons le rendaient encore plus froid, inaccessible.

Ce qu’il pouvait faire pour moi ? Rien pour tout avouer. Je suis tellement enfermée dans ma blessure, dans le fait que cet homme mauvais me manque, que je ne vois pas l’aide qu’on peut m’apporter. Est-ce que j’ai vraiment envie de m’en sortir ? Il y a des jours où j’ai vraiment envie de ne plus penser à lui, de faire table rase du passé, et des jours où je me dis que ce passé m’a forgée et que je ne devrais pas l’oublier. Cependant, si je suis venue jusqu’au cabinet de mon psychiatre, c’est qu’au plus profond de moi, je veux oublier pour partir sur des nouvelles bases. Une nouvelle Kea, qui serait plus forte, et qui ne ferait plus ses anciennes erreurs, se serait bien quand même. C’est certainement la raison pour laquelle, je suis venue sonner au cabinet du Docteur Lecter à cette heure tardive.

>>Vous pouvez certainement m’aider…

Je ne parviens pas à me rappeler si je lui avais déjà énoncé l’ampleur de mon souci relationnel. Peut-être qu’au cours d’une séance j’en ai fait allusion, je ne me souviens pas. On me l’avait conseillé pour mon travail, pour que je me décharge des horreurs que je vois quotidiennement, il serait donc improbable que je lui en ai déjà parlé. Cependant, s’il a voulu en savoir plus à mon sujet, il m’a certainement posé des questions sur mon passé. Finalement, peut-être qu’il connait ce pan de mon histoire que je cache à tout le monde.

>>Je sais qu’il est tard, que vous avez certainement autre chose à faire, ou que vous êtes occupé à autre chose. Je comprendrais donc aisément que vous n’avez pas le temps de me recevoir.

Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Sam 10 Mai - 16:19

Il n'en doutait pas une seule seconde en réalité, il avait souvent aidé des gens mais en général, il ne prenait que sur rendez-vous. Ce n'était pas très commun de venir se présenter ainsi pour demander l'aide d'un psychiatre, ce n'était pas réellement l'usage mais ce n'était pas un crime pour autant. La nécessité pouvait parfois être compréhensible et si on voulait aider son prochain, il fallait ne pas tenir compte des usages.

- Je sais qu’il est tard, que vous avez certainement autre chose à faire, ou que vous êtes occupé à autre chose. Je comprendrais donc aisément que vous n’avez pas le temps de me recevoir. 

Hannibal regarda sa montre puis son visage se releva pour observer encore une fois la jeune femme. Hannibal sourit en rouvrant la porte derrière lui.

- Je n'ai qu'une demi-heure devant moi et c'est bien peu pour un rendez-vous mais on peut toujours bavarder et se fixer un rendez-vous pour plus tard si vous le souhaitez. Je vous en prie, entrez.

Il l'invita à le suivre à l'intérieur du cabinet où il prit place dans le fauteuil attendant qu'elle expose ses problème. Il demeurait très calme et assez accueillant.

- Quel genre de problèmes vous pousse à venir quérir mon aide ?

Hannibal était un psychiatre réputé à Baltimore donc il n'était pas réellement étonnant de recevoir de la visite même assez inattendue. Cela ne le gênait pas en réalité.

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Mar 27 Mai - 21:14

© made by Islande



Hannibal Lecter vs Kea Jouan

Give Me A Second, I Need To Get My Story Straight



Finalement, malgré l’heure tardive, le Docteur m’accorda trente minutes. Se serait certainement assez pour exposer mon problème. Toutes les cartes ont étés abattues, tout est joué, alors pourquoi devrais-je éternellement revenir sur ce problème ? Était-ce car Il me hantait sans arrêt ? Ou alors car j’avais été incapable d’exécuter un ordre ? Je ne parvenais pas à mettre le doigt sur la solution, alors peut-être qu’un psychiatre y arriverait. Je ne suis certainement pas un cas désespérée, juste une jeune femme paumée qui ne sait pas quoi faire pour avancer correctement dans la vie active. C’est certainement mon plus gros souci.

Une fois que le Docteur fut entré dans son cabinet, je le suivis et prit place dans le fauteuil qui se trouvait face au sien. Je croisais mes jambes, et posais mes mains dessus avant de laisser mon regard parcourir la pièce. Je la connais un minimum, puisque j’y ai déjà mis les pieds quelques fois, cependant, j’ai appris à toujours vérifier une seconde fois. Aléas du métier.

>>En fait, ce n’est pas forcément un problème à proprement parler. Vous n’êtes pas sans savoir mon métier, c’est d’ailleurs mes supérieurs qui vous ont recommandé. J’ai toujours pensé qu’avec l’entrainement que j’ai reçu, certains sentiments humains ne m’atteignaient plus. Ne suis-je pas censée être un simple pion pour l’Empire Britannique ? Ils ordonnent, j’exécute sans me poser de questions, c’est aussi simple que ça. Alors pourquoi ai-je l’étrange impression qu’en ce moment je ne suis pas mieux que toutes les autres femmes ? Attachée à un homme qu’on ne parvient pas à oublier.

Serait-ce car je n’ai pas appuyer sur la gâchette ? Que la balle était restée dans la chambre du fusil ? Il était en vie, et c’est certainement ce qui me rendait le plus vulnérable. Je m’étais juré de le tuer si je le croisais à nouveau, mais en étais-je seulement capable ? Était-ce lui finalement mon talon d’Achille ? Allais-je retomber sous son charme si je le voyais ? Rien n’en était moins sûr en ce moment.

>>Voyez-vous, on m’a demandé d’enquêter sur lui, sans me faire repérer bien entendu. Cependant, je suis tombée sous son charme. Contre la volonté de mes supérieurs je l’ai revu plusieurs fois. Un jour, il devait arriver, on me demanda de l’abattre. Ce que j’aurais dut faire depuis longtemps. Bien-sûr, Il était au courant, m’a attendu chez moi, m’a tendu l’arme et m’a demandé de le faire. Je n’en ai pas eu la force. L’arme est toujours en ma possession, et la balle lui est réservée. Pathétique, j’ai été pathétique. Mais il n’est pas dit que si je le vois à nouveau je sois capable de lui mettre la balle en plein cœur.

A présent, je voyais que cette situation était complètement stupide et pathétique. Que j’avais fait preuve de trop d’empathie pour lui. J’avais laissé mes sentiments guidés mes actes, ce que je ne devais pas faire. Y avait-il une faille dans mon entrainement ? Certainement pas, je pense que j’ai pas eu assez d’entrainement, que je suis trop jeune que pour pouvoir affirmer sans problème que je sais mettre un masque d’impassibilité sur mon visage et pour pouvoir agir sur ordre seulement.

>>Comment dire ? Je sais que je ne suis pas comme les psychopathes, dénuée de sentiments et d’émotion, mais je devais être capable de les mettre de côté dans ma mission. Je n’ai pas réussi ! Il ne se passe pas un jour sans que je doute de moi à présent… J’ai l’impression de porter le poids de cette faute sur mes épaules.

Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Lun 16 Juin - 11:28

Le psychiatre avait écouté tout ce qu'elle avait à dire attentivement sans l'interrompre même s'il ne voyait pas vraiment de solution à ce problème ravageur, celui qui saigne le plus les êtres humains et qui leur est le plus douloureux. La maladie la plus mystérieuse qui puisse exister en ce monde, si agréable et si douloureuse à la fois. L'amour.
Hannibal se renfonça dans son fauteuil et bougea lentement les lèvres pour s'exprimer.

- Le sentiment que vous expérimentez est humain. Même si vos supérieurs l'aimeraient, aucun être humain ne peut être une machine. Nous aimons à projeter l'affection sur d'autres êtres au travers de l'amitié ou de l'amour. Certains disent que l'on aime comme on voudrait être aimé soi-même mais en réalité, cette affection est toujours plus forte qu'on ne le croit. 

Hannibal esquissa un sourire et la regardait maintenant droit dans les yeux.

- Vous n'êtes pas malade et je ne peux pas traiter ça mais en parler est le seul remède possible que je peux proposer. Même un psychiatre ne peut pas contrôler vos sentiments. Ressentez-vous réellement de l'affection pour cet homme ? C'est la question que vous devez vous poser.

Hannibal était toujours aussi calme mais évita de remuer son palais de la mémoire pour une réponse. On lui avait déjà dit qu'il ne restait plus rien à aimer en lui donc il n'était pas le mieux placé pour en parler. Intérieurement, il était heureux que Mischa n'ait pas vu l'horreur du monde. Elle était morte dans la plus pure innocence et méritait autant le statut d'une sainte autant que d'autres devant Dieu. Il ne priait pas mais continuait ses modestes actions sous le regard de ce Dieu tout puissant.
Maintenant, il se devait de tenter d'aider cette jeune femme même si ses moyens étaient limités à l'instant.

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   Mar 17 Juin - 19:20

© made by Islande



Hannibal Lecter vs Kea Jouan

Give Me A Second, I Need To Get My Story Straight



Bloquée

Je l’étais à présent. J’avais toutes les cartes en main pour m’en sortir, pourtant tant que je ne faisais rien pour que la situation se débloque, j’allais rester dans cette impasse. J’espérais que mes soucis se résolvent d’eux même, cependant c’était un rêve. Je n’allais pas me lever un matin et mes soucis envolés. En fait, je ne sais pas ce qu’il faut pour que je prenne une décision et que je m’y tienne. Ah si seulement ce n’était pas si compliqué que ça l’amour...
Je savais que le Docteur avait raison, que c’était humain de ressentir ce sentiment, que c’était une preuve de mon humanité. Mais je pensais qu’avec mon entrainement j’étais capable de les mettre sur le côté. Je me rendais compte que j’avais complètement tord et que j’étais semblable à tous les autres humains. Je me découvrais si faible, et je n’aimais absolument pas être dans cet état. Pourtant il n’y avait rien à faire contre ça, il n’y a pas de recette miracle qui change notre façon d’être.

Quand vint la question fatidique, je n’osais plus le regarder dans les yeux. La question était trop dure pour moi, je ne connaissais pas la réponse exacte. C’était le bordel le plus total au plus profond de moi. Oui, je possédais encore des sentiments pour lui, oui je ne sais pas comment je pourrais réagir si je me retrouvai face à lui. Et lui ? Que pourrait-il faire ? Etait-il passé à autre chose ? Certainement, je n’étais qu’un pion pur lui, une conquête parmi tant d’autre. Je devais me faire une raison.

>>Pourtant, j’ai le sentiment d’être malade, même si je sais que personne ne pourra m’aider à aller mieux. Je vais vous avouer que je ne sais pas exactement ce que je ressens pour lui. Certes, il y a de l’affection, beaucoup d’affection. Mais je ne peux pas être absolument certaine de ma réaction si je me retrouvais face à lui. La dernière fois que nous nous sommes vu c’était lorsque je devais le tuer…

Comment pouvais-je tuer cet homme ? La question restera éternellement en suspend pour moi. Tuer une personne qu’on n’aime n’est pas une tâche aisée. Voir son corps sans vie à mes pied, se vider doucement de son sang, n’était pas la dernière vision que je voulais de lui. Non, je ne voulais pas ce souvenir de lui, je voulais le voir en vie, voir une dernière fois qu’il se porte bien, voila ce que j’espérais au plus profond de moi.

>>Puis-je vous poser une question ? Comment réagiriez vous, si en face de vous se trouve une personne que vous aimez. Ami, femme, enfant, qu’importe et que vous savez que dans l’instant il va mourir de votre main. ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Give Me A Second I Need To Get My Story Straight   

Revenir en haut Aller en bas
 

Give Me A Second I Need To Get My Story Straight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.
» [Event & Libre] Give me liberty, or give me death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-