Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Parce qu'il fait très chaud parfois... [hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cedric Law
avatar

Messages : 349
Avatar : David Tennant
Crédits : Akuma


» ID Card
Emploi: Romancier
Relationship:


MessageSujet: Parce qu'il fait très chaud parfois... [hot]   Ven 17 Jan - 20:51

[HJ: Je rappelle simplement que ce genre de sujet peut choquer la sensibilité de quelques lecteurs. Homophobes et mineurs passez votre chemin je vous prie. Je ne serai en aucun cas responsable si votre sensibilité est heurtée vu que je vous aurai prévenue !]

Il faisait chaud. Il faisait extrêmement chaud. Moins qu'au Japon cela va sans dire ! La clim ne fonctionnait pas encore très bien dans la villa contrairement au chauffage. Et toute la villa avait chaud. Et il faisait également une grande chaleur en ville. Pas très étouffante mais suffisamment pour dissuader nos amis yakuzas de sortir aujourd'hui. Enfin...quelques-uns en particulier.
C'est l'après-midi et c'est dans la villa achetée par les Akumu, en la ville de Baltimore, que cette scène se déroule.

Yosuke Takuya - alias Ketsueki - était tranquillement assise dans sa chambre, devant sa coiffeuse en bois délicatement travaillée. Elle rageait car la chaleur avait fait couler son maquillage et elle avait maintenant des yeux de panda. Elle qui s'était faite toute belle pour le majordome aux yeux de thé ou bien le froid et distant bras droit de son employeur !
Et là, vous allez me dire que rien n'est logique car Ketsueki est un homme. Je suis tout à fait d'accord à ce sujet mais il se prend pour une femme. Et au moment où j'écris ces lignes qui correspondent à son passé, il me menace avec sa tronçonneuse alors chers lecteurs, un peu de compassion merci ! - autrement, s'il m'arrivait quelque chose, je fais comment après pour vous relater des scènes yaoi, hum ?!
Bref...
(Hachi: Rectification, vous pouvez désormais parler de Ketsueki comme il vous plaira, j'ai trouvé un moyen de la...le convaincre !
Ketsueki: Oh ! Hachi ! ~ )
...ok...
BREF !
Il se leva et se déshabilla, regardant son corps d'homme en soupirant. Jamais il ne deviendrait réellement une belle jeune femme dont le corps de rêve ferait jalouser les autres femmes du monde entier et ferait saliver d'envie les beaux mâles ! Son corps était plutôt pâle pour un japonais et ces courbes fines ne correspondaient pas du tout à celles d'une femme. Il approchait de la quarantaine et son physique était assez musclé avec ces heures d'entraînement et de combats, bien qu'il ait une plus fine musculature que n'importe quel autre homme de la famille Akumu. En réalité il dissimulait sa musculature aux yeux des autres dès qu'il le pouvait et mettait toujours des dessous féminins. Un jour il changerait de sexe, il en était décidé. Il n'était pas fait pour un corps d'homme. Il aurait une belle poitrine ronde, ni trop petite ni trop grosse, juste ce qu'il faudrait pour plaire à un homme lambda tel qu'Hachi. Mais il n'en était pas encore là.
Et il s'assit sur le tabouret en face de la coiffeuse et versa des larmes. Il désespérait de devenir un jour une véritable femme. Il l'était dans son esprit mais il percevait chez les autres ce regard moqueur et cet air de mépris chez ses ennemis chaque fois qu'il prétendait et clamait haut et fort ses convictions et sa différence ! Y compris chez les Akumu, mais pas tous. Kagi ne le voyait pas comme un homme mais bel et bien comme une femme. Et Yosuke n'avait jamais assez de vocabulaire correct pour lui dire à quel point il le remerciait d'avoir toujours pris soin de lui et de l'avoir toujours soutenu. Il n'y avait que ses actes qui parlaient pour lui. Ses actes sanglants auxquels il se livrait chaque fois qu'il recevait avec plaisir, l'ordre de tuer.

L'okama releva la tête lorsqu'il entendit quelqu'un frapper délicatement à sa porte.


-Ketsueki ! Je peux entrer s'il te plaît ?

-Ouais, vas-y !

Le jeune Mikomi poussa timidement la porte et la referma derrière lui, sans regarder son ami Yosuke. Ce fut lorsqu'il le vit qu'il recula instinctivement un air surpris sur le visage avant de cacher ses yeux.
Mikomi venait de voir la Lady in Red de la famille en sous-vêtements. De la lingerie fine, rouge et à dentelles, sexy.


-Qu'est-ce qu'il y a, tu n'aimes pas mes formes ?

-Non ! Enfin si...euh...c'est juste que...

Un sourire se dessina sur le visage de Ketsueki qui se leva. Mikomi ne bougeait pas. Et puis Yosuke remarqua comment était le jeune homme en face de lui et se rapprocha.
Mikomi était nu et son intimité cachée par une serviette bleue nouée autour de sa taille très fine. Dans une main il tenait un bout de savon.


-Pourquoi tu es nu sous ta serviette ?

-Toutes les douches sont occupées et je me suis dit que...eh bien...euh...

-Que comme nous sommes amis je t'aurais laissé profiter de ma salle de bains personnelle ?...hum...tu me donnes quoi en échange ?

-Ce que tu veux !

Le sourire de Ketsueki se mua en un sourire carnassier et il lança au plus jeune un "ça me va !" avant de le plaquer dos contre la porte. Il releva le menton du jeune homme et l'embrassa, dans la folie de l'instant. Mikomi n'osa pas bouger ni rien faire tellement il était surpris. L'okama passa sa main dans la courte chevelure de son ami et caressa sa tête. Le jeune homme était vraiment mignon. Wanryoku avait raison de vouloir posséder ce petit être frêle. Mikomi était un jeune homme tout à fait adorable !
De taille moyenne, des traits juvéniles correspondants à ceux d'un jeune homme en devenir de vingt-deux ans, mince, une bouille d'ange. Ketsueki l'avait déjà vu nu. Un corps entièrement imberbe, on pouvait le caresser partout sans être gêné. Les deux langues n'eurent pas le temps de se rencontrer car l'okama saisit son ami de ses deux mains à la taille et le plaqua contre son propre corps et l'invita à venir dans la salle de bains avec lui.

Mikomi - Daniel de son vrai prénom - n'osa rien dire. Il avait chaud, trop chaud. Il aimait bien son ami mais de là à dire qu'il fantasmait sur lui...Non. Mais il avait tellement chaud qu'il aurait été prêt à tout pour avoir un peu de fraîcheur. Et puis...n'avait-il pas lui-même dit à Ketsueki qu'il lui donnerait tout ce qu'il voudrait en échange d'une douche glacée ? L'okama retira la serviette du jeune homme et lui intima de se rendre dans la cabine de douche et de faire couler l'eau. Les parois étaient transparentes et l'on pouvait donc voir au travers. La cabine était suffisamment grande pour accueillir au moins trois autres personnes sans compter Ketsueki. Ce dernier retira ses sous-vêtements et offrit la vue de son corps à son amant d'un après-midi. Ledit amant ne prit pas le temps de le regarder, son regard était fixé par les objets se trouvant juste sous l'évier, dans un petit placard ouvert. Des godes. Mikomi avait oublié que son ami était un spécialiste des plaisirs solitaires en tous genres. Il déglutit mais savait au fond que les jouets n'étaient pas réservés pour lui. Ketsueki n'oserait pas le torturer de la sorte. N'est-ce pas ? L'okama le lui confirma en allant refermer le placard et en entrant sous la douche pour l'embrasser.

L'eau ruisselait sur les deux corps et leur baiser était langoureux. Ils ne parvenaient pas à se détacher l'un l'autre. Les mains de Mikomi se perdaient dans la longue chevelure flamboyante et celles de Ketsueki se perdaient à caresser la peau si délicate et douce du dos de son amant et de descendre plus bas même, caressant ses fesses; faisant rougir le jeune homme. L'okama savait qu'il ne résistait pas aux caresses et aux attouchements. Il le fit s'asseoir et entreprit de l'exciter, en commençant par lui caresser la poitrine, le torse, pinçant au passage ses tétons, faisant gémir le jeune homme. Ce dernier ne savait quoi faire car il manquait cruellement d'expérience, mais Ketsueki lui dit de ne rien faire. Si un jour il devait être à Wanryoku il devait s'entraîner à être un bon uke. L'okama faisait le reste.
Les tétons se durcirent sous l'action d'une langue brûlante malgré l'eau glacée et des doigts experts qui les titillaient sans arrêt. L'étape passée, Ketsueki caressa le bas du ventre de son amant et de l'autre lui ouvrit les cuisses et en caressa l'intérieur. Puis il caressa l'intérieur des cuisses de ses deux mains.
Mikomi ressentit quelque chose de chaud sur son membre excité. Il avait fermé les yeux tellement il trouvait cela bon. L'eau glacée le rafraîchissait et les caresses expertes de Ketsueki le réchauffait. Il ouvrit les yeux à moitié, découvrant son ami passant sa langue sur son gland. Alors c'était de là que provenaient ces vagues de plaisir auxquelles il ne tarderait pas à succomber ? Il haletait et gémissait. Les coups de langue l'excitaient de plus en plus. Il ne pouvait rien faire à Ketsueki pour lui rendre la pareille mais pouvait toujours augmenter son propre plaisir, cela ne lui avait pas été interdit, n'est-ce pas ? Il repassa ses mains sur sa poitrine et sur ses tétons. L'effet n'était pas tout à fait le même, il était moindre, mais cela lui faisait du bien. Ketsueki lécha le liquide pré-éjaculatoire qui s'échappa de la verge de son amant avant de prendre l'érection toute chaude en bouche, jouant avec sa langue et ce membre qui durcissait à chaque fois que sa langue le touchait. D'une autre main, l'okama jouait avec les bourses et les caressaient doucement. Son amant était tout à lui. Il pouvait en faire ce qu'il souhaitait.
Shitsuji l'aurait certainement attaché quelque part et aurait utilisé tous les jouets à sa disposition, et lui aurait probablement mis une gaine pour qu'il n'ait pas à éjaculer trop vite ou certainement pas sans son accord. Ketsueki se voulait beaucoup plus doux en tant que seme. Il n'était pas brutal. Il voulait faire plaisir à Mikomi tout comme il se ferait plaisir à lui-même. Il laissa le membre de son amant durcir complètement sous les assauts répétés de sa langue avant de relever la tête vers lui et de lui demander gentiment de s'allonger - il y avait suffisamment de place sou la douche pour le faire.
Tandis que l'eau glacée les rafraîchissaient tous deux, Ketsueki prit le membre de son amant et alla s'empaler doucement dessus. Il cria et Mikomi gémit. Ce fut l'inverse lorsqu'il commença à faire des va-et-vient en se masturbant d'une main. Ils auraient peut-être encore plus chaud au sortir de leur douche mais tant pis ! C'était si bon pour eux...

Bientôt la délivrance vint et Ketsueki sentit le sperme jaillir en lui, tandis que sa semence alla s'étaler sur le visage de son amant, surpris. Doucement il se retira et alla lécher le liquide salé sur son visage.
Puis les deux amants s'embrassèrent de nouveau, laissant l'eau glacée les nettoyer tous les deux. Izumi ferait peut-être la tronche en voyant la facture d'eau à payer, mais à eux deux ils pourront toujours affronter son courroux n'est-ce pas ? Il ne fallait pas gâcher ce moment. Leur moment.


Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'il fait très chaud parfois... [hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il fait trop chaud pour sortir
» Rester de glace alors qu'il fait si chaud serait un comble — Loki.
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Event Halloween : 1ère Etape
» [Jeu vidéo] La nouvelle borne d'arcade Star Wars qui fait très très mal...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-