Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Parce que ce monde est merveilleux, il suffit d'ouvrir les yeux (pv Calista)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Parce que ce monde est merveilleux, il suffit d'ouvrir les yeux (pv Calista)   Jeu 27 Mar - 20:31

Un bel après-midi à Baltimore. Lyssandre avait jeté un coup d’œil par la fenêtre de sa chambre. Le soleil l’avait ébloui, elle avait cligné des yeux. Cela faisait environ huit heures d’affilée qu’elle était restée branchée sur son ordinateur. Sur son écran s’étalait des codes plus obtus les uns que les autres. Pour l’adolescente, cela semblait bien plus clair que son programme d’histoire qui parcourait la guerre de Sécession en long, en large et en travers. Elle avait eu un deux à son devoir, et elle était censée rendre une dissertation pour se rattraper mais elle n’avait aucunement envie de s’y plonger. La porte de sa chambre s’ouvrit et son grand frère entra, ses yeux se posèrent sur le visage de sa sœur, et il s’avança, fermant subitement l’écran de son ordinateur portable. La réprobation se lut sur ses traits. Lyssandre ne la perçut pas. Elle s’étira et bailla :

- Je vais travailler, lui dit Tom avant de l’embrasser délicatement sur la joue, tu ferais mieux de faire autre chose que de pianoter sur cette machine, ou je la jette par la fenêtre.
- Rabat joie ! rit Lyssandre qui n’avait pas saisi le sérieux de son frère.

Elle était constamment déconnectée des émotions d’autrui. Mais elle appréciait le contact de ses lèvres sur sa peau, et bizarrement, même après sa psychothérapie décapante avec le Dr Lecter qui lui avait ouvert les yeux sur sa façon de la voir, comme sa plus belle poupée, elle n’était pas parvenue à ne plus l’aimer. Et elle continuait à lui obéir.

C’est pour cette raison que la rouquine quitta son petit nid, une fois son grand frère parti, pour se rendre au parc. Elle avait lâché ses longs cheveux roux, et elle courait allégrement de ça, de là, sans but. Un labrador la vit et gambada avec elle et elle éclata de rire. Heureuse de vivre. Elle joua un peu avec lui avant de se poser sur un banc quelques secondes, le temps de mettre de la musique. Elle installa son i-pod sur une petite enceinte et diffusa de la musique rock qui eut le don de la faire sauter sur ses pieds pour improviser une chorégraphie. Lyssandre se fichait bien du regard peu amène des vieux couples qui passaient devant elle, elle n’était plus que musique, et mouvement. C’est là qu’elle aperçut une jeune fille brune qui balançait la tête au rythme de la musique. Elle ne vit pas ses écouteurs, et elle ne comprit pas sur le coup qu’elle n’était pas en synchronisation avec sa musique. Pour elle, ce fut comme une invitation, elle bondit vers l’inconnu joyeusement :

- Héééé ! Tu danses avec moi ?

Elle lui fit un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Calista Moon
avatar

Messages : 41
Avatar : Holly Earl
Crédits : Akuma



MessageSujet: Re: Parce que ce monde est merveilleux, il suffit d'ouvrir les yeux (pv Calista)   Dim 30 Mar - 18:28

"Un temps de pause dans sa triste vie,
Son destin lui accorde un moment de répit,
Tandis qu'insouciante elle ne l'entend pas qui résonne,
Dans la brume qui émerveille,
Le tocsin qui sonne,
Semant sur son chemin des pétales vermeils."

 
****

 
Baltimore, un après-midi comme un autre.
Certains se promènent dans les rues de la ville, d'autres restent cloîtrés chez eux, ou d'autres travaillent.
 
Calista Moon est certainement la fille la plus innocente mais aussi la plus ignare des choses de la vie que vous puissiez rencontrer à l'heure actuelle; bien sûr cela ne saurait tarder qu'elle se mette à connaître subitement la cruauté de la vie et des malheurs qui la rendront moins candide. Mais pour l'heure il en est ainsi.
Pauvre jeune fille innocente...
 
Sa journée avait commencé comme d'habitude pour elle et sa soeur. Les insultes et les coups du père, pas de petit-déjeuner pour la plus jeune et la plus grande était partie travailler. Calista n'avait pas bien compris le travail de sa soeur, mais elle revenait toujours beaucoup d'argent permettant ainsi d'entretenir la petite famille.
La jeune fille n'était pas au courant, mais sa soeur vivait un enfer, et bientôt ce serait probablement son tour si un miracle ne survenait pas.
L'innocente s'était réfugiée dans le parc, ses écouteurs diffusant à fond la musique dans ses oreilles, écoutant des musiques de Two Steps From Hell: