Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Lun 23 Déc - 21:12

Je ne sais plus. Je ne me souviens plus très bien.
Il fait nuit et il fait froid. Je n'ai que mon blouson en cuir rouge pour me tenir chaud, et encore, ça ne me tient même pas chaud, mais c'est déjà ça. C'est mieux que rien.
Il fait nuit et seule la lune m'éclaire, me guide là où je vais, au hasard.
Je cours, je fuis et j'ai mal. Mal aux jambes, mal aux poumons, au ventre. Au coeur.
Mes jambes n'en peuvent plus mais je veux fuir. Je veux le fuir. Je dois vivre et le dénoncer pour que d'autres puissent vivre ! Je ne veux pas mourir, j'ai une tâche à accomplir.
Des lumières, une ville. Je suis sauvée !
Une ombre, la silhouette d'un homme...Non, pas maintenant ! Pas lui !
Du sang, beaucoup de sang...le mien, je crois...des coups, j'ai si mal...Je crois que je vais mourir...Et...et cette chevelure d'argent, ce rire effrayant et l'éclat de cette lame recourbée...une faux peut-être.
Je suis désolée mon frère...je ne sais pas si je vais survivre à ce monstre...Adieu !...

****

Huit ou neuf heures du matin environ. Je me réveille dans cette chambre froide d'hôpital. J'ai mal un peu partout, surtout à la tête et sur le côté. Y a des infirmiers et des infirmières près de moi. Et un médecin.
Il me pose des questions mais j'arrive pas à répondre correctement. J'ai mal, si mal...
Et...je ne me souviens de rien. Ou presque.
De vagues souvenirs mais rien d'autre.
Je...crois que...je m'appelle...


-Mischa...Mischa...Les...Lester...je crois...je ne suis pas sûre...

Je demande où je suis, ce qui s'est passé.
Je suis dans l'hôpital John Hopkins de Baltimore, d'après ce que j'ai compris.

Le médecin insiste et me pose encore des tonnes de question mais je n'ai pas envie de répondre. J'ai trop mal au crâne.
Mon ventre aussi me fait mal. J'ai faim. Et j'ai soif aussi. Ma gorge est toute sèche.
J'en ai marre de ce médecin qui me pose tout le temps des questions. Je ne veux pas lui répondre, et puis j'en sais rien de quoi répondre ! Qu'est-ce que je peux lui dire ?
Je ne sais rien, je ne sais plus rien sur moi à part mon nom !
Ils ont qu'à chercher à partir de ça !
Non je n'ai pas de famille, enfin je crois pas, monsieur le médecin ! Mon grand frère a disparu quand j'étais petite, je dois le retrouver. Je me dois de le retrouver !

Hum ? Pardon ? Amnésique ? Moi ? Oui certainement, si vous voulez monsieur le médecin, mais foutez-moi la paix !
Je veux juste un peu d'eau. Et dormir.
Je suis fatiguée. C'est marrant, je suis fatiguée et j'ai mal aux jambes comme si j'avais couru des heures pour échapper à un quelconque agresseur !
Juste une idée stupide pas vrai ?

Je baille, je suis fatiguée, faut que je dorme, fichez-moi la paix avec vos questions.
Et puis trou noir. Je crois que je me suis rendormie.
Oui c'est ça, je me suis rendormie pour mieux me réveiller plus tard.
Et il y avait cet homme que je connaissais pas.


Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Mar 24 Déc - 15:46

C'est étrange une amnésie. C'est comme entendre une réponse à une question que l'on ignore car la question, la première question a été enterrée depuis ce qui semblent être des siècles. C'est plus proche mais pourtant si loin qu'on a beau tendre les mains pour l'attraper, la lumineuse vérité finit par s'échapper. Il faut marcher pas à pas et comme s'agripper jusqu'au sommet pour finir par comprendre ce que notre mémoire avait effacé pour un temps. Un temps souvent nécessaire car le corps malade est obligé d'oublier pour survivre, c'est un mécanisme de secours. Fermer les écoutilles et ne laisser plus rien sortir en attendant la fin de la tempête.

Hannibal Lecter avait été chirurgien urgentiste au sein de l'hôpital John Hopkins de Batimore mais avait préféré le quitter quand il n'est pas parvenu à sauver la vie d'un jeune homme. C'était comme s'il l'avait tué de ses propres mains et l'échec est toujours un constat insupportable au poids du plomb. Hannibal marchait lentement et tranquillement au sein des allées blanches de l'hôpital, il avait revêtu un costume trois-pièces dont les deux pans croisés se refermaient sur une chemise jaune pâle. Il demeurait calme et servit son habituel sourire charmeur aux infirmiers qui le reconnurent. Hannibal Lecter était l'un de ceux qui connaissait le corps humain avec une précision extraordinaire mais il avait préféré mettre cette connaissance au profit d'un certain art culinaire. Il soigne maintenant les esprits et sa thérapie n'a jamais tué personne, pas encore.

Hannibal était d'abord venu saluer une connaissance mais en apprenant que la jeune femme amnésique dont on lui avait parlé n'était pas loin, il décida de s'autoriser une visite. La curiosité, c'est ce qui motivait toujours cet homme. Même si au fond de lui, il avait fait le deuil de Mischa Lecter depuis des années. La possibilité d'une Mischa vivante était quelque-chose de troublant mais pas encore assez pour percer la carapace du monstre qui a traversé ces longues années sanglantes et impitoyables. Le temps est une gardienne bien dangereuse de notre avenir. Elle peut être bienveillante comme elle peut détruire notre avenir. 
Il entra dans la chambre et resta debout, l'observant dormir un bon quart d'heure. Il regarda sa montre mais ce n'était pas synonyme d’agacement, il avait le temps. Il remarqua les yeux s'entrouvrir lentement et le clignement pour laisser les yeux s'accommoder à la lumière. Elle se réveillait lentement et lui, il était la en train d'admirer ce visage qui aurait pu être celui de sa sœur, qui sait ?

- Bonjour Mischa. Je m'appelle Hannibal, bien dormi ?

Il avait parlé posément et d'un ton amical, il était réellement bienveillant à l'heure actuelle même si encore une fois, il ne savait jamais ce qu'il éprouvait. La notion de sentiment comme d'émotion semblait avoir été effacée de son être depuis qu'il avait huit ans. C'est ainsi...

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Mar 24 Déc - 19:06

Ok...cet homme je le connaissais pas. En fait je connais personne.
Ou du moins je ne reconnais personne, ce serait plus juste comme terme. Enfin je sais pas trop. L'écriture, parler comme il faut, c'est vraiment pas trop mon truc, tout ça. Moi je préfère l'action et pas me casser la tête à réfléchir.
Quoique réfléchir c'est bien, de temps en temps...Quand on a du temps à perdre.
J'ai autre chose à foutre de ma vie que de réfléchir, j'ai un frangin à retrouver. Enfin je crois...je sais plus.
Ah ! Tout s'embrouille, c'est un bordel pas possible là-haut dans ma caboche. Vous devez pas savoir ce que c'est d'être amnésique...eh bien c'est chiant, voilà ce que c'est !
 
Bref...pour en revenir au monsieur là...que je reconnais même pas...


- Bonjour Mischa. Je m'appelle Hannibal, bien dormi ?

Euh...bug.
On se connaît lui et moi ? Peut-être, enfin j'en sais rien, tout est confus là-dedans. Et puis j'ai surtout mal au crâne.
Je le regarde et ce gars ne me dit rien qui vaille. Pourtant son ton était posé et même amical. Mais je préfère me méfier, on sait jamais.
Et puis, vous avez vu comment il est fringué ? Un richou certainement, comme il y en a plein. Je sais pas pourquoi mais j'ai plutôt envie de me méfier de lui.
Et puis...d'où il connaît mon nom ce mec là ?

 
-Euh...b'jour...ouaip...j'ai surtout mal au crâne...V'zêtes qui vous ? On se connaît ? V'zêtes une personne de mon entourage ?
 
Mon ton est méfiant, ça se sent bien et mon accent...ah cet accent que j'ai gardé de mon pays...
A dire vrai c'te gars me paraît presque familier, mais ce n'est qu'une impression super vague. Si ça se trouve je me goure et c'est rien d'autre qu'un mec dont je dois vraiment me méfier et qui veut profiter.
Je me laisserai pas avoir ni abusée. Avec ce genre de type on sait jamais...
Puis...j'ai peur. Son ton amical, son air me fait peur. Je le connais pas après tout, c'est normal non ?
Je connais rien de ce monde, enfin si. Mais je veux dire par-là que je suis ultra méfiante envers les inconnus.
Ah ouais...mais...si c'était pas un inconnu justement ? Genre...euh...je sais pas moi...un ami ? Mon voisin ? Une connaissance ? Mon médecin ? J'en sais rien de rien !

 
-Dites m'sieur, d'où vous connaissez mon nom ?
 
Mon ton est encore plus méfiant que tout à l'heure. Normal.
Je viens de me réveiller et ce gars se trouve là, dans ma chambre. Je connais pas, je reconnais pas. J'sais même pas si je l'aime ou pas.
Bon ok, il est plutôt pas mal physiquement, grand, mince, élégant, super bien fringué. Ouais, vraiment mignon.
M'enfin je me laisserai pas avoir par les apparences.
 
Ah ! Et ma tête qui me fait mal !
J'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose...je sais plus quoi...
Et puis doucement, par réflexe, je sais pas pourquoi, je mets à chantonner ma comptine préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Mer 25 Déc - 16:29

-Euh...b'jour...ouaip...j'ai surtout mal au crâne...V'zêtes qui vous ? On se connaît ? V'zêtes une personne de mon entourage ?

Elle était inquiète évidemment car pour elle, Hannibal n'était qu'un inconnu et même s'il souriait, il y avait quelque-chose de froid dans cet homme. Comme un cœur gelé qui aurait cessé de battre, comme le mécanisme incessant d'une marionnette du mal.

- Pas vraiment de votre entourage, je suis un psychiatre travaillant quelques fois avec l'hôpital. J'ai cru comprendre que vous veniez de Lituanie, je connais le pays.

Il avait eu un sourire nerveux en évoquant le pays froid aux steppes gelées en hiver, au bruit des canons soviétiques, au chant des mercenaires et au cri de Mischa. Un flash éclair lui était revenu de ce moment où il était avec elle sentant que Grutas allait faire quelque-chose mais ne pouvant pas la protéger alors qu'elle sentait déjà le froid et que la maladie la rendait faible. Ses yeux bleus clair, la jeune femme en avait de très semblables mais ce ne pouvait être les mêmes. 
Le psychiatre gardait son calme et se posa sur un siège a côté du lit pour que son visage soit à peu près à hauteur du sien mais une petite distance les séparait néanmoins comme s'il ne voulait pas trop s'approcher au risque de réveiller des fantômes qu'il croyait avoir paralysé il y a longtemps.

-Dites m'sieur, d'où vous connaissez mon nom ?


Hannibal sourit en voyant ce doute mais son nom, il l'avait appris lors de ce dîner avec son patient et les amis qu'il avait emmené. Il l'avait redemandé à un ami de John Hopkins pour se faire indiquer la chambre. Il n'y avait aucune ombre pour le doute.


- Le Dr Williams qui se charge de vous me l'a donné. Il a également pensé qu'un psychiatre saurait peut-être vous être utile pour essayer de s'occuper de votre amnésie. 

Hannibal avait une de ces voix qui ne connaissait pas beaucoup de variations et transpirait un calme herculéen. Il souriait et ses yeux pétillaient de sympathie, il y avait comme quelque-chose de vivant aujourd'hui en lui et ce n'était pas nouveau.

- Vous ne sortirez probablement pas tout de suite de l'hôpital car vous avez un peu souffert mais si vous le voulez, je repasserais vous rendre visite et si vous voulez bien avoir des séances avec moi, je vous indiquerais où se trouve mon cabinet en ville.

Hannibal Lecter ne savait pas dans quoi il s'impliquait, il expliquerait à sa consoeur, le Dr Alana Bloom qu'il prendrait en charge cette patiente exceptionnellement et renouerait par la même occasion ses liens avec l'hôpital John Hopkins. Alana avait du caractère mais elle ne dirait pas non, Hannibal savait qu'elle était du genre à tolérer les fantaisies du Dr Lecter quand elles venaient.

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Mer 25 Déc - 22:33

- Pas vraiment de votre entourage, je suis un psychiatre travaillant quelques fois avec l'hôpital. J'ai cru comprendre que vous veniez de Lituanie, je connais le pays.

Psychiatre bossant quelques fois avec l'hôpital.
Ok...on me prenait pour une dingue, ce devait être ça... Ah les cons...
Bon, alors ce mec c'est bon, il est fiché pour moi. Un psychiatre qui va peut-être me prendre pour une idiote et me parler comme une folle, très certainement. Ou pas...
Ce gars-là, il a comme un sourire nerveux, un peu spécial ce mec décidément...On dirait que tous les toubibs sont pas nets.
Ah il connaît le pays ? Chouette un patriote !...et puis quoi encore ? Ouais il connaît la Lituanie et je viens de là-bas aussi, et alors ? Qu'est-ce que ça change ? On devrait être amis c'est ça ou bien s'entendre ? Tss... C'est pas comme ça qu'il va me décider si je dois lui accorder ma confiance ou pas ! J'ai pas confiance, je vous dis que ce mec a quelque chose de bizarre. Mais je sais pas trop quoi.
 
Et puis je le vois qui s'assoit à côté du lit. De mon lit d'hôpital duquel je risque pas de trop de bouger. Fais chier.
J'ai envie de sortir moi ! De bouger, respirer ! Pas d'être enfermée là-dedans ! Et pourquoi j'ai perdu ma mémoire d'abord, hein ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Mais j'en sais fichtre rien moi ! Je veux juste qu'on me foute la paix avec leurs questions à la con !
Le visage de ce mec doit maintenant être à peu près à la même hauteur que le mien. Un visage que je regarde attentivement comme pour en garder les traits; je dois me souvenir de lui. Et puis...plutôt pas mal pour son genre ce type-là. Il manque pas de charme. L'air un peu trop coincé à mon goût mais ça peut être mignon dans son genre.
Et ce gars me répond qui lui a refilé mon identité. Ah...le docteur Williams, ce bouffon de tout à l'heure ?

 
- Le Dr Williams qui se charge de vous me l'a donné. Il a également pensé qu'un psychiatre saurait peut-être vous être utile pour essayer de s'occuper de votre amnésie. 

On dirait qu'il s'efforce d'avoir l'air sympathique. Ok, c'est tout à son honneur, mais ça me fera pas changer d'avis sur lui actuellement.
Je vous le dis et le redis, ce gars je le sens pas, mais alors pas du tout ! Mais pourquoi au juste ? Peut-être son côté trop parfait ou presque.
Quelque chose cloche. Comme si son sourire me paraissait faux ou...Juste une vague idée.
Je suis amnésique, normal que je me méfie de tout le monde, mais j'ai quand même peur. Je me méfie de tout le monde. Surtout du bouffon et de sa clique, alors pourquoi pas du gars séduisant en face de moi.


- Vous ne sortirez probablement pas tout de suite de l'hôpital car vous avez un peu souffert mais si vous le voulez, je repasserais vous rendre visite et si vous voulez bien avoir des séances avec moi, je vous indiquerais où se trouve mon cabinet en ville.

Chouette proposition, je pourrais me retrouver toute seule avec lui. Hé...pas mal l'idée.
Ouais mais non. Et si j'avais déjà quelqu'un dans ma vie ? Ou pire, si lui, il avait quelqu'un dans sa vie ? Ouais...on va éviter.
Et puis je sais même pas trop quel genre de fille je suis. Est-ce que je suis allumeuse ? Hum...selon mon avis perso, là, non. Faudrait qu'un jour j'aille faire un tour en boîte pour draguer, ou me faire draguer. Ouaip, j'ai besoin de sortir et de penser à autre chose qu'à retrouver ma mémoire.
Si j'ai oublié, c'est peut-être pas pour rien.

 
-Quoi je sortirai pas tout de suite ?! Mais j'ai besoin de bouger ! Sans être surveillée H24 par ce bouffon de Williams et sa clique de crétins condescendants qui me prenne même pas pour une amnésique mais pour une cinglée ! J'ai l'air d'être une idiote ?!...oups pardon, je m'emporte je crois...désolée.
 
Je me remets au fond de mon lit, me calant correctement pour pas avoir mal au dos après.
 
-V'z'êtes pas comme les autres débiles de tout à l'heure, ouais, si ça vous dérange pas, je veux bien vous revoir; ça me changera de ces idiots - s'il vous plaît, leur dites pas que je les insulte dans leur dos, j'ai pas confiance en eux. J'veux bien savoir où se trouve votre cabinet, c'vrai que j'vais peut-être devoir consulter un psy compétent quand je sortirai de c't'endroit; juste pour parler de ces abrutis. J'suis sûre qu'ils vont me droguer aux médocs ces cons.
 
(note de la narratrice: Ah ! Admirez le franc-parler de Mischa...Une fille qui n'a pas froid aux yeux !...bref...j'en dirai peut-être plus dans le prochain post...Spoilers !)
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Jeu 26 Déc - 13:25

-Quoi je sortirai pas tout de suite ?! Mais j'ai besoin de bouger ! Sans être surveillée H24 par ce bouffon de Williams et sa clique de crétins condescendants qui me prenne même pas pour une amnésique mais pour une cinglée ! J'ai l'air d'être une idiote ?!...oups pardon, je m'emporte je crois...désolée.


Ce genre de réaction n'était pas si surprenant que ça pour une convalescente surtout souffrante d'amnésie. L'enfermer la ne raviverait aucun souvenir, c'était certain, mais le meilleur remède et le pire poison était le monde extérieur. L'amnésie était soit résultat d'un état de choc ou dans bien des cas, un mécanisme de défense pour enfouir des faits bien trop douloureux pour être supportés consciemment. L'amnésie était une maladie tout sauf anodine et dans certains cas, les patients n'auraient probablement pas souhaité être guéris.

- Vous n'avez pas l'air d'être une idiote non. Le Dr Williams se charge uniquement des blessures physiques mais en cas d'amnésie, il doit faire appel à des professionnels comme moi dans le domaine de l'esprit. Je peux être votre guide si vous le souhaitez.

Préparer et établir une relation de confiance, c'est ce qu'il fallait essayer de faire en tant que psychiatre mais pas seulement, il fallait éprouver un peu de sympathie pour la personne même si c'était minime. La franchise de la jeune femme était utile dans ce cas précis car ils n'auraient sûrement aucune raison de se mentir dans les discussions à venir.

-V'z'êtes pas comme les autres débiles de tout à l'heure, ouais, si ça vous dérange pas, je veux bien vous revoir; ça me changera de ces idiots - s'il vous plaît, leur dites pas que je les insulte dans leur dos, j'ai pas confiance en eux. J'veux bien savoir où se trouve votre cabinet, c'vrai que j'vais peut-être devoir consulter un psy compétent quand je sortirai de c't'endroit; juste pour parler de ces abrutis. J'suis sûre qu'ils vont me droguer aux médocs ces cons.

Hannibal Lecter était un peu surpris par ce vocabulaire très familier mais c'était pardonnable d'une personne comme ceci enfermée dans une chambre. Elle n'avait pas dû vivre des moments faciles dernièrement et aurait sûrement besoin de guides plus que de médicaments. Hannibal déposa la carte sur la table de chevet avec adresse et numéro de téléphone.

- Vous n'aurez pas besoin de beaucoup de médicaments je pense, vous êtes sur la bonne voie pour vous rétablir. J'ai vu des amnésiques plus troublés et incapables d'avancer. Vous, vous me donnez l'impression de pouvoir avancer vers votre avenir. Vous avez envie de sortir, n'est-ce pas ?

Même sans la permission du Dr Williams, il pourrait bien la faire sortir pour aller boire un café ou un chocolat chaud en face de l'hôpital. Elle pouvait tenir debout, non ? Il allait encore se faire disputer mais les méthodes peu orthodoxes du Dr Lecter avaient régulièrement porté leurs fruits...

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Ven 27 Déc - 21:12

- Vous n'avez pas l'air d'être une idiote non. Le Dr Williams se charge uniquement des blessures physiques mais en cas d'amnésie, il doit faire appel à des professionnels comme moi dans le domaine de l'esprit. Je peux être votre guide si vous le souhaitez.

Mouais...je me doutais bien que ce bouffon de Williams était un incompétent en fait, concernant mon problème d'amnésie. Petit con, va !
C'est sûr qu'il va me falloir un psy en fin de compte...bast...ce type-là fera l'affaire, même si je suis pas prête de lui faire confiance malgré son côté trop sexy...ahem...je m'égare...


- Vous n'aurez pas besoin de beaucoup de médicaments je pense, vous êtes sur la bonne voie pour vous rétablir. J'ai vu des amnésiques plus troublés et incapables d'avancer. Vous, vous me donnez l'impression de pouvoir avancer vers votre avenir. Vous avez envie de sortir, n'est-ce pas ?

-Bien sûr que oui, eh oh ! J'ai pas envie de rester enfermée ici ! J'ai perdu la mémoire, pas la raison...oups...pardon si je suis un peu agressive...je...je suis fatiguée et sur les nerfs. Ils m'ont drogué avec des saloperies de médocs...z'croyez que j'vais devenir folle ?
 
Mais pourquoi je suis agressive avec lui, hein ?!
Ooh ! Ma tête...Il tente d'être sympa ce gars-là, même si je le sens pas et qu'il a un air bizarre, il essaie au moins. Et moi je fous quoi ? Je l'agresse direct mon "eh oh !".
Mon dieu...est-ce que mon amnésie me ferait perdre mes bonnes manières ?...en partant du principe que j'en ai...V'là que j'sais plus maintenant...ah j'ai l'air conne comme ça, complètement paumée, dans les vapes, à limite agresser un pauvre monsieur psychiatre qui veut m'aider et qui tente d'être sympatoche, dans mon lit d'hôpital...Tss...j'ai l'air fine...
Je veux juste sortir de là ! C'est pourtant pas si compliqué !
 
Bref...revenons aux dires du monsieur.
Alors comme ça il en avait déjà vu des comme quoi ? Des paumés dans la vie à cause de leur foutue mémoire qui leur faisait défaut ? Ouaip...je pouvais bien lui faire confiance là-dessus au moins, il saurait peut-être mieux s'y prendre.
Enfin ! Je dis ça, j'ai pas trop le choix non plus. Et s'il n'était pas honnête ?
J'en sais fichtre rien. Oh et puis tant pis. Faudra bien que je finisse par lui faire confiance.
 
Je finis par enfin remarquer la petite carte posée près de moi, sur la table de chevet. Je m'en empare doucement pour regarder le nom, l'adresse et le numéro de téléphone.

 
-Hannibal...Lecter...tiens c'est marrant, à une lettre près et notre nom c'est le même ! Lecter et Lester...ouaip, pas si loin. Manquerait plus que vous ayez une soeur qui s'appelle Mischa et moi un frère qui s'appelle Hannibal !.........je me souviens plus de mon frère...mon grand frère, il a disparu quand j'étais mioche. Son nom je m'en souviens plus non plus, mais il commençait par un H. Je crois...Je me souviens juste de l'hiver rude, de la faim, d'une cabane, de méchants messieurs et d'un bol d'eau. Ah ! Et d'une hache aussi...Mais je ne sais plus pour quoi...Et le vide... C'pas normal tout ça...
 
J'ai si mal à la tête...Et le souvenir de mon frère...
Je m'en rends pas compte tout de suite mais j'ai versé une ou deux larmes...ou alors...
Nan...en fait je suis en train de chialer là ! Oh ! Mais qu'est-ce que je fous à chialer comme une gosse en racontant de vagues souvenirs à un inconnu ! Et à un psy en plus !
Et la seule chose que j'arrive à lui dire c'est...

 
-Je suis si désolée...
 
...et là je me sens mais lamentable.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
avatar
Chesapeake Ripper
~ Dandy cannibale ~
Chesapeake Ripper~ Dandy cannibale ~

Messages : 353
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : Janus (avatar) + Copyright (c) BANGERZ (Signature)


» ID Card
Emploi: Psychiatre
Relationship:


MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   Sam 4 Jan - 18:16

Elle était un peu déboussolée mais c'était normal pour une jeune femme amnésique et qui n'avait vu que les murs ternes et sans couleur de l'hôpital. Pour l'amnésie, voir des murs blancs n'était pas un excellent moyen de progresser et de guérir mais une manière assez banale pour régresser.
Hannibal était toujours près d'elle et prêt également à dire ce qu'une convalescente devait entendre dans une situation comme celle-la.

- Non, vous ne devenez certainement pas folle. Vous êtes une survivante. Quand vous sortirez, vous pourrez recommencer et savoir qui vous êtes.

Hannibal pensait qu'il pourrait aider cette jeune femme à se retrouver et il pourrait éclaircir le genre de détails qui le faisaient encore douter. Elle ne pouvait pas être Mischa Lecter, la jeune fille était bel et bien morte. C'était impossible qu'elle ait survécu.

-Hannibal...Lecter...tiens c'est marrant, à une lettre près et notre nom c'est le même ! Lecter et Lester...ouaip, pas si loin. Manquerait plus que vous ayez une soeur qui s'appelle Mischa et moi un frère qui s'appelle Hannibal !.........je me souviens plus de mon frère...mon grand frère, il a disparu quand j'étais mioche. Son nom je m'en souviens plus non plus, mais il commençait par un H. Je crois...Je me souviens juste de l'hiver rude, de la faim, d'une cabane, de méchants messieurs et d'un bol d'eau. Ah ! Et d'une hache aussi...Mais je ne sais plus pour quoi...Et le vide... C'pas normal tout ça...


Pourtant ce genre de détails était trop proche de l'histoire de Mischa pour que le doute soit permis. Hannibal laisserait le bénéfice du doute et prendrait son temps pour enquêter sur cette jeune femme. Peut-être que quelqu'un essayait de lui jouer un tour mais qui serait capable de ça ? Il n'y a que Dame Murasaki, l'inspecteur Popil à Paris et Bedelia qui connaissaient ce genre de détails mais ce genre de tactique ne ressemblait à aucun d'eux. 


- Reposez-vous et en cherchant, vous finirez bien par trouver. Je verrais comment vous aider si vous voulez bien vous entretenir de temps en temps avec moi. 

-Je suis si désolée...


Hannibal se rapprocha d'elle et lui tint la main un instant en souriant. Il resta ainsi pendant quelques secondes. Il se releva et se dirigea vers la porte toujours en la regardant. Et si c'était elle ?


- Nous nous reverrons Mischa, reposez-vous bien et à très bientôt je l'espère.

Le psychiatre sortit en refermant doucement la porte et descendit jusqu'à arriver dans le hall de l'hôpital. Un médecin stagiaire le bouscula dans l'entrée en criant.

- Bouge toi de la connard !

Hannibal s'écarta mais il regarda pensivement le stagiaire s'éloigner...

_________________

The Devil is in the Details

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Cannibale et l'Amnésique [PV Hannibal Lecter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un maitre, un sith et une jeune amnésique. [Pv Aykan, Horus]
» Hanako Hyûga, amnésique adoptée [chuunin-juunin]
» Gwendael, elfe amnésique.
» (m) david gandy # un mari amnésique
» Jack Frost l'amnésique [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-