Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grace Hazelwood
avatar
« THE NURSE »
Azraël † Angel Of Death
« THE NURSE » Azraël † Angel Of Death

Messages : 58
Avatar : Anne Hathaway
Crédits : Dee


» ID Card
Emploi: Infirmière
Relationship:


MessageSujet: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   Dim 9 Nov - 21:55




« Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante.»



   



Kéa & Grace



- Grace ! Ça fait trente-six heures que tu n'as pas dormi ni pris de pause. Il est temps pour toi de rentrer.

- Hors de question. Madame Donohue souffre trop. Elle hurle dans le couloir depuis tout à l'heure. Je dois aller lui parler. Hier soir elle a pu s'endormir grâce à moi. C'est non négligeable et non négociable.

La jeune femme souri de toutes ses dents et pris gentiment le bras de sa collègue en lui promettant un café dès qu'elle aurait dormi. Elle se traîna alors jusque dans la chambre d'Elizabeth Donohue. Une odeur de vieillesse et de mort l'assaillie. La vieille femme se trouvait assise sur son lit d’hôpital complètement nue et frigorifiée. Hurlant à plein poumon son désarroi, elle ne remarqua même pas l'infirmière. Elizabeth s'auto-berçait en prenant son visage à pleine main.

Madame Donohue c'est Grace. Je suis la pour votre piqûre. Venez, venez...

Comme un somnambule, Elizabeth se tue et se leva, se dirigeant vers la brune. Les mains levées vers elle tel un demandeur d'asile. Grace pris alors le gros peignoir blanc qui siégeait sur la chaise à sa droite et enveloppa délicatement l'octogénaire. En l’embrassant sur le front, elle l'a fit se coucher dans son lit.

- Je vous promet que bientôt tout sera finis et que vous vivrez éternellement dans le cœur des hommes.

L'infirmière sortit de la chambre avec un vague sourire aux lèvres. Au hasard des couloirs, elle croisa le docteur Eleventh. Prise d'un vertige dû à la fatigue, elle se tint à lui avec une retenue quelque peu sensuelle. Ses doigts s'enfoncèrent dans sa blouse et sa bouche frôla la joue du praticien. Elle s'excusa avec un sourire enjôleur et partie s’asseoir dans la salle de repos pour un dernier café.  Lukas se retourna puis finit par continuer son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Kea Jouan
avatar

Messages : 96
Avatar : Saoirse Ronan
Crédits : Triskell



MessageSujet: Re: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   Lun 10 Nov - 21:56



Grace Hazelwood & Kea JouanNous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante.


Souriante

La jeune femme était sortie plus tôt d’une réunion qu’elle avait eue avec un de ses supérieurs. Elle voulait aborder le fait qu’elle ne voulait peut-être arrêter d’aller sur le terrain. Cette solution était celle qui s’était imposée à son esprit après avoir eu son entretient avec la voyante. C’était la solution qu’elle pensait la plus judicieuse pour sa vie de couple et peut-être sa future vie de famille. Etrangement, elle ne pensait pas que son supérieur allait prendre la nouvelle aussi bien, comprendre les besoins de Kea, approuver sa décision et la pousser dans la voie qu’elle voulait entreprendre. La jeune belge était étonnée, et ne parvenait pas à comprendre ce qu’il venait de se passer, mais pour l’heure, elle ne cherchait plus à comprendre, elle se dirigeait ver l’hôpital pour informer Lukas de cette nouvelle.

Le trajet en transport en commun semblait paraitre une éternité aux yeux de la blonde. Les nombreux arrêts fait par le bus, les cris des personnes à l’intérieur de l’habitacle, et pour surmonter le tout, l’odeur de cigarette froide prenait les narines de la chasseuse de Scalp. Certes, elle fume, elle comprend parfaitement le besoin des gens de se détruire les poumons, mais l’odeur de cigarette froide la dérange toujours. Pour tenter de se couper du monde, Kea mit ses oreillettes, et monta le son sur son MP3, ainsi avec la musique dans les oreilles, elle avait l’impression d’être seule dans sa bulle. La blonde put ainsi passer, un semblant de trajet agréable. Lorsque la rue où se trouvait l’hôpital se dessina sous les yeux de la blonde, cette dernière sonna pour faire arrêter le bus au prochain arrêt. Doucement, elle descendit du transport, avant de se diriger d’un pas léger vers l’hôpital.

La plupart des employés de cet hôpital connaissaient la jeune femme, tous savaient le lien particulier qu’elle avait avec le Docteur Eleventh, et c’est pour cette raison qu’aucuns de ses employés n’était étonné de voir la blonde se balader de salle de repos en salle de repos. Elle finit par demander à une stagiaire où se trouvait le Docteur Eleventh. Cette dernière lui répondit qu’il se trouvait près de la salle de radiographie. Ni une, ni deux, la blonde se dirigea dans cette direction.

Quelle ne fut pas sa surprise de le voir soutenir une infirmière, qui se tenait de manière peu correcte à lui. Sans rien dire, Kea observa la scène se dérouler sous ses yeux, sentant la colère monter doucement en elle. Elle ne parvenait pas à comprendre ce qu’il se passait, pourquoi cette femme se comportait de cette manière avec Lukas. Tout se brouillait dans l’esprit de la blonde.

Lorsque l’infirmière fut toute seule, assise sur une chaise, Kea alla à sa rencontre. Il fallait qu’elle sache pourquoi cette femme avait agit de cette manière !

>>Bonjour, j’aurais juste une toute petite question à vous poser, ça ne vous prendra pas longtemps à me répondre, du moins je pense.

La blonde prit une grande inspiration, avant de poser son regard sur la brune et de finalement poser sa question.

>>Puis-je savoir ce que vous voulez au Docteur Eleventh ? Car si jamais je vous revoit agir de cette manière avec lui, j’assure que j’en fais une affaire personnelle, et que je peux me montrer excessivement méchante


©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
Grace Hazelwood
avatar
« THE NURSE »
Azraël † Angel Of Death
« THE NURSE » Azraël † Angel Of Death

Messages : 58
Avatar : Anne Hathaway
Crédits : Dee


» ID Card
Emploi: Infirmière
Relationship:


MessageSujet: Re: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   Jeu 13 Nov - 11:19




« Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante.»



   



Kéa & Grace



Grace regardait la machine à café couler. L'horrible bourdonnement qui accompagnait cette action la plongea dans une sorte d'état second. Celui là même où nos souvenirs les plus vifs réapparaissent. Ce liquide rouge et chaud qui s'écoulait dans son dos pendant sa deuxième naissance. Cette envie de pancakes aux pépites de chocolats. L'odeur écœurante de l’Éther et du Mimosa.
Le bourdonnement cessa. Toujours en état de transe, la jeune femme s'assit et prit une gorgée brûlante. La morsure de cette fournaise liquide la rappela quelque peu à la réalité.

- Bonjour, j’aurais juste une toute petite question à vous poser, ça ne vous prendra pas longtemps à me répondre, du moins je pense. 

Grace se retourna posément et découvrit une jeune femme blonde aux traits juvéniles, qui possédait des yeux d'un bleu incroyablement étincelant. La brune lui décocha un beau sourire en ne pipant mot.

- Puis-je savoir ce que vous voulez au Docteur Eleventh ? Car si jamais je vous revois agir de cette manière avec lui, j’assure que j’en fais une affaire personnelle, et que je peux me montrer excessivement méchante.

L’infirmière éclata d'un rire argentin et un éclat particulier lui apparut dans les yeux. Une horrible lueur qu'elle tentait à tout instant de voiler par ses sourires. Elle ne répondit pas tout de suite et profita quelques minutes de la détresse morale de la jeune femme blonde. Grace bu une gorgée de cet horrible café moulu et déposa le gobelet sur la table basse en face d'elle.

- Mais je vous en prie, asseyez-vous madame.

Ne cherchant pas particulièrement à faire de l'effet, elle reprit une gorgée dans le plus grand silence et commença un petit speech déjà tout trouvé.

- Voyons, pas de ça entre nous. Je ne suis pas genre de femme à briser des couples ni à voler des petits amis. Je suis déjà promise à un autre. Je n'ai pas le temps pour ces futilités. Mais je vous conseille de rester humble en toutes circonstances. C'est ainsi que vos rivales contempleront votre supériorité. Si rivale il y à. Et puis excusez-moi d'en rajouter mais vous ne faites pas bien peur...

Et comme toujours, Grace la gratifia d'un magnifique sourire qui se voulait sincère. Du moins en apparence.

Revenir en haut Aller en bas
Kea Jouan
avatar

Messages : 96
Avatar : Saoirse Ronan
Crédits : Triskell



MessageSujet: Re: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   Sam 15 Nov - 18:34



Grace Hazelwood & Kea JouanNous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante.


Excédée

Les arguments avancés par la jeune femme en face de Kea ne tenaient pas la route à ses yeux. Ils étaient trop simples pour que la blonde les croie vrais, dit trop rapidement. De plus, cet air qu’affichait la brune commençait à sérieusement l’ennuyer. Et pour couronner le tout, ce rire cristallin qui était sortit des lèvres de l’infirmière avait achevé la blonde. C’était la limite à ne pas dépasser, la chose à ne pas faire pour ne pas mettre Kea en colère. Pourquoi rire d’une femme dans la situation de Kea ? Ce n’était pas marrant ! Certes, c’était certainement un peu pathétique et risible, mais ce n’était pas une raison pour se permettre de lui rire au nez.

>>Vous savez, vous n’êtes certainement pas la première à agir de la sorte avec un homme en couple, et vous n’êtes certainement pas la dernière non plus. Vous pouvez affirmer que vous ne ferez jamais rien avec un homme marié, mais je ne vous crois pas. Vous n’agissez pas de manière à ne pas vouloir d’un autre homme.

C’était ce que la blonde avait relevé comme comportement lorsqu’elle avait aperçu la brune agir avec Lukas. Son comportement n’était pas approprié, pas correcte dans la situation qui se passait sous ses yeux. Pourquoi maintenir dans ses propos qu’on ne s’adonne pas à ses frivolités, si c’est pour agir d’une autre manière ? La jeune femme ne comprenait pas, et ne voulait pas comprendre en réalité.

Alors comme ça la blonde ne faisait pas peur ? Eh bien, la brune se trompait lourdement. Certes, les traits juvéniles de Kea et son air de poupée, lui donne cet avantage de ne pas faire peur, mais il , ne fallait pas s’arrêter là-dessus. La blonde était entrainée à tuer, à mains nues comme avec des armes à feu. Son entrainement de parfait Pion pour l’Empire Britannique, avait fait d’elle une arme bien huilée, répondant à chaque ordre qu’on lui imposait. Tuer de sang froid n’était pas encore quelque chose que la blonde arrivait à faire, c’est tellement inhumain de regarder quelqu’un mourir sans bouger.

>>Il ne faut pas se fier aux apparences vous savez. Je ne fais certes pas peur, je suis certainement la première à le reconnaitre. Mais vous savez, j’ai vu un homme bâtit comme une armoire à glace pleurer pour sa maman lorsqu’il a sentit le canon du flingue sur sa tempe et lorsque la détonation retenti et que son corps s’abattit sur le sol, le pauvre bougre pleurait comme un enfant. Un autre à préféré s’immoler par le feu plutôt que de voir sa triste fin de vie lui être donnée par ce qu’il appelait « une poupée qui ne sert qu’au pieu ».

Des annecdotes morbides Kea en a plein sa mémoire. Il y a des histoires qu’elle préférait oublier, des qu’elle se permet de raconter car la situation est plutôt cocasse, et d’autres qui la hantent la nuit, l’empêchant de dormir, et la réveillant lorsqu’elle est en plein cauchemar. Lukas n’est pas au courant de toutes les histoires que vie sa copine, et c’est mieux ainsi. Le pauvre ne dormira plus, et serait hanté des mêmes fantômes que sa copine, ce dont elle n’a pas envie. Elle, elle sait seulement qu’elle est capable de prendre ça sur ses épaules, lui n’en est pas capable.

©clever love.



Revenir en haut Aller en bas
Grace Hazelwood
avatar
« THE NURSE »
Azraël † Angel Of Death
« THE NURSE » Azraël † Angel Of Death

Messages : 58
Avatar : Anne Hathaway
Crédits : Dee


» ID Card
Emploi: Infirmière
Relationship:


MessageSujet: Re: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   Ven 21 Nov - 11:34




« Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante.»



   



Kéa & Grace



- Vous savez, vous n’êtes certainement pas la première à agir de la sorte avec un homme en couple, et vous n’êtes certainement pas la dernière non plus. Vous pouvez affirmer que vous ne ferez jamais rien avec un homme marié, mais je ne vous crois pas. Vous n’agissez pas de manière à ne pas vouloir d’un autre homme.

Cette façon de forcer la confrontation agaçait Grace. Elle n'en avait que faire des simagrées de la jeune femme. La brune avait-elle agi de façon à vouloir un homme une fois dans sa vie ? Bien sur que non. Le sexe est bien la chose la plus futile qui soit. Et les relations amoureuses ? Du pareil au même. N'ayant aucunement envie de lui répondre, elle sourit encore mais de façon plus crispée. Elle savait qu'en rebondissant sur de telles accusations venant d'une femme jalouse, elle ne la ferait criser que plus. Et de façon fort distrayante.

- Il ne faut pas se fier aux apparences vous savez. Je ne fais certes pas peur, je suis certainement la première à le reconnaître. Mais vous savez, j’ai vu un homme bâtit comme une armoire à glace pleurer pour sa maman lorsqu’il a senti le canon du flingue sur sa tempe et lorsque la détonation retentie et que son corps s’abattit sur le sol, le pauvre bougre pleurait comme un enfant. Un autre a préféré s’immoler par le feu plutôt que de voir sa triste fin de vie lui être donnée par ce qu’il appelait « une poupée qui ne sert qu'au pieu »

Grace rit si fort qu'on aurait dit une démente. La tentative d'intimidation de son interlocutrice qu'elle soit fondée ou non était si ridicule et hors de propos. Même si cette jeune femme était Lucifer en personne, elle aurait rit. L'infirmière se calma rapidement et lui parla d'un ton qui n'arrivait plus à être neutre, ou au contraire trop.

- Oh ma chère, Je me vois désolé de la façon dont vous vous êtes décrite pour me faire peur ou même trembler mais je n'ai pas ressenti un soupçon de frisson. Ces hommes que vous décrivait sont des faibles et ils n'ont certainement pas aimé être défaits et vaincus par une femme qui paraît avoir à peine 15 ans. Ne croyait pas que je ne vous prends point au sérieux mais c'est si risible, non ? Que comptez-vous faire ? M'abattre ? M'avertir ? C'est que votre fiancé doit être sacrément amouraché de vous pour supporter votre langue de vipère et votre jalousie maladive. Malheureusement je n'ai pas de traitement contre ça..

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous sommes tous pathétiques. C’est ce qui rends la vie intéressante. Kéa&Grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Nous sommes tous des volontaires
» Nous sommes tous destinés à mourir [Shingen]
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Connie • Nous sommes tous des héros au fond de nous il faut juste savoir creuser assez profond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: —— United States —— :: Hôpital John Hopkins
-