Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 Sur un Prélude de Bach... [Kea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: Sur un Prélude de Bach... [Kea]   Lun 5 Mai - 18:40

" Ça à débuté comme ça "
L. F. Céline



Rentrant de quelques vacances, le Courthouse d'Annapolis n'avait pas bougé. Ces grands murs de pierres blanches, ces magistrats, ces dossiers, etc... Rien n'a changé. Le Procureur Général salua tout ses amis et collègues de travail avant de retrouver son bureau. Quand il rentra à l'intérieur et ferma la porte, il remarqua un silence pénible dans la pièce. Il regarda un instant sur bureau, tout était en place (Son ordinateur, son agenda, des dossiers et une photo de lui en compagnie de Freddy...). Il s'installa d'abord sur son siège, puis se leva, ouvrit une armoire et prit son instrument de musique. Il s'assit sur un canapé et commença alors à jouer regardant en même temps le tableau d'enquête accroché au mur, juste derrière son bureau. Ce tableau était remplis de documents et photos accrochées dessus, la plupart concernait l'affaire de l'éventreur du Chesapeake. 
L'une des seules affaires que Nelson veut absolument résoudre...

Le Procureur se rappela alors de ce qui déclencha l'acte I de son enquête sur l'éventreur. Il n'était pas Procureur Général depuis bien longtemps, et s'était fait inviter à une émission de télévision...

___________________________________
ACTE I
Environ 2 ans plus tôt...


Le Procureur Général Worthington vient d'être élu pour un certain nombre d'années par le peuple de l'Etat du Maryland. Sa campagne fut un succès, le voilà attendu comme un espoir pour rendre la justice plus efficace et juste. Il se fit convié peu après à une émission de débat télévisé. Celui-ci accepta avec enthousiasme l'invitation de la présentatrice du moment, Cassandra Tyler. C'était pour lui une occasion rêvée pour se rapprocher du peuple de l'Etat et agrandir sa popularité. Il alla retrouver la présentatrice avec joie et bonne humeur mais gardant de son sérieux sur le plateau de l'émission...
- Bien le bonjour, chers habitants du Maryland, aujourd'hui pour notre rendez-vous quotidien, nous recevrons le nouveau mannequin. Heu... Non, excusez moi je me suis trompé dans mes fiches. Nous allons recevoir donc le nouveau Procureur Général de notre état du Maryland, Mr. Worthington ! 
Vous saurez prendre mon erreur pour un compliment monsieur le Procureur.
- Bien naturellement Cassandra. 
- C'est la première fois que je reçois un procureur qui est aussi beau et séduisant à la fois ! C'est exceptionnel ! *rire du public*
- Vous en faite trop, vous êtes splendide vous aussi. C'est rare d'avoir une émission dites intellectuelle présentée par une femme si attractive, dynamique et jolie à la fois. 
- Monsieur joue le jeu du séducteur, sachez que je ne suis pas une fille facile. *rire du public*
- Je suis déjà en couple pour être franc avec vous. Et je suis quelqu'un de fidèle. 
- Voyez-vous ça... Et bien, monsieur le Procureur Général dites nous ce que vous allez changer dans le système juridique de notre état ? 
- "Changer" est un grand mot. Je dirais plutôt améliorer. Rendre la justice plus juste envers tout type d'individus, ordonner plus d'enquêtes, donner plus de moyens à nos services. Nous devons détruire toute trace de corruption, car la justice de notre Pays, de notre Etat, se doit d'être juste. 
- Je vois... Mais concrètement, qu'est ce que le Palais de Justice fera pour la sécurité de ses concitoyens ? Récemment, l'éventreur du Chesapeake a encore frappé, qu'est ce que vous pouvez faire de votre côté pour arrêter ce criminel ?
- Je préconise de nouvelles collaborations plus élaborées entre toutes les institutions judiciaires de notre état pour de meilleurs résultats. Concernant cet éventreur du Chesapeake, je ne lui donne pas plus d'une semaine avant d'être trouvé et arrêté par l'équipe du FBI dirigé par l'agent Jack Crawford. Et je m'engage personnellement à ce que ce tueur en série soit derrière les barreaux d'ici une semaine. J'aiderais le FBI à arrêter ce criminel, et nous verrons qu'un procureur n'est pas seulement là pour signer des mandats...

a suivre...
___________________________________

Toc toc toc !
Le Procureur arrêta de jouer puis rangea sa vieille guitare dans un placard, puis alla ouvrir la porte. Sa secrétaire venait accompagner une jeune femme jusqu'au bureau de Worthington. Avec ces vacances, Nelson avait oublié ce rendez-vous. Il fit rentrer son invitée puis s’installa à son bureau. Les affaires reprennent ! 
- Mademoiselle Jouan, avant toute chose j'aimerais vous poser une question... Avez vous déjà entendu parler de l'éventreur du Chesapeake ?


Le Procureur avait longtemps réfléchi à ses plans pour arrêter l'éventreur du Chesapeake, il lui fallait une alliée. Il ne faisait plus confiance à Jack Crawford, ni au Dr. Chilton, ce sont des incompétents pour lui. Il leur reproche la responsabilité de n'avoir pas assez fait pour arrêter l'éventreur lors de cette semaine fatidique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sur un Prélude de Bach... [Kea]   Sam 10 Mai - 11:07

© made by Islande



Nelson C. Worthingon vs Kea Jouan

This ain't a scene, it's a god damn arms race


L’Eventreur de Chesapeake…

Bien évidement que j’en avais entendu parler. Lors de mes différents missions, ce nom avait été mentionné un nombre incalculable de fois. Au début, je pensais que les forces de l’ordre allaient rapidement lui mettre la main dessus. Qu’un jour où l’autre il allait faire une faute qui pourrait lui être fatale, une toute petite erreur. Un indice, une empreinte digitale. Mais rien ! Les scènes de crimes étaient toujours propres, les cadavres ne donnaient aucuns indices sur leur tueur. Les agents fédéraux pataugeaient. Les pistes des éventuels criminels s’amenuisaient. Avec le temps, il leur serait de plus en plus impossible d’avoir le véritable assassin.

Jamais on ne m’avait demandé d’enquêter sur ces meurtres en série. Le Royaume d’Angleterre n’est pas touché, cette affaire n’est donc pas de mon ressort. Cependant, ça ne m’empêche pas de suivre les novelles aux informations, de lire le journal pour savoir si l’enquête avance. Déformation professionnelle.

Aujourd’hui, j’avais un rendez-vous avec le Procureur Worthington. Je ne savais pas vraiment pourquoi je devais me rendre à son bureau. Avais-je mis les pieds dans une enquête qui ne me regardait pas ? Avais-je parlé aux mauvaises personnes ce qui fait de moi une suspecte à présent ? Tout était possible. Ce que j’espérais seulement, c’est qu’on ne me force pas à quitter le territoire ou que l’on m’enferme. Il y a une chance pour que les chefs du MI-6 fassent en sorte que je sois libérée, cependant ce n’est une illusion. La règle est claire, si un agent meurt, se fait kidnapper, ou est enfermé, les autres ne doivent pas tenter de l’aider. La règle est la règle, et personne n’y déroge.

Une secrétaire me conduit jusqu’au bureau, et après quelques instants d’attente, une voix masculine se fit entendre et on me permit d’entrer. Mon regard détailla l’homme debout en face de moi. Je ne voulais manquer aucuns points sur sa personnalité. Un homme grand, habillé d’un costume-cravate. Sa voix ne tremblait pas, il était sûr de lui.

>>Bonjour. Oui, j’en ai déjà entendu parler. Cependant, il n’est pas de mon ressort de m’en occuper. Certes, vous devez connaitre mon métier et mon affiliation, alors tant que la Reine n’est pas en danger ça ne me regarde pas.

Peu à peu, je commençais à me douter de la raison pour laquelle je me trouvais dans ce bureau. Il y avait certainement une chance que le Procureur me demande de me pencher sur cet éventreur.

>>Vous savez, je suis de loin l’enquête. Lorsque des informations paraissent dans le journal je les lis. Je pense que chaque officier pataugerait sur une enquête de ce type. Peu d’informations exploitables se trouvent sur les lieux ou les cadavres. L’homme derrière tout ça est un grand professionnel comme on en rencontre peu. Ce n’est que mon avis.

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur un Prélude de Bach... [Kea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur un Prélude de Bach... [Kea]
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
» Event III ~ Prélude ~
» Un truc qui calme...
» Campagnes électorales américaines : ce qu'on élude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-