Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 "Central Park"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: "Central Park"   Ven 4 Avr - 18:18

" Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même "


    Lors de cet hiver, rude et froid, quelques jours avant noël, une jeune fille brune se promène, sereine et seule, dans le parc le plus proche de sa ‘‘maison’’. Cela lui arrivait de plus en plus souvent de sortir dans le dos de l’équipe médicale, elle faisait le mur pour être un peu seule, loin de tout ça, loin des problèmes de son passé et loin des obligations stupides du corps médical qui ne faisait pas suffisamment attention à elle.
  Abigail avançait lentement dans l’allée centrale du parc, regardant la neige tomber anarchiquement sur le sol, les grands arbres, ses petites bottines noires, elle ne pouvait voir les flocons qui se déposaient délicatement sur ses longs cheveux bruns détachés. Elle marchait lentement pour apprécier la douceur du tapis immaculé qui se déposait sous ses pieds, elle leva le regard vers le ciel.
     Vous, au moins, vous êtes libres, majestueux et sans aucuns soucis grave, votre seul soucis est de savoir où vous allez vous poser. Vous êtes tous ensemble, tout le contraire de moi qui suis les mains tachées d’un sang qui n’est pas le mien, qui est seule, je vous envie, vous les flocons. Pensa-t-elle.
  La jeune brune s’arrêta un moment pour observer une forme humaine à l’ombre d’un grand pommier, elle se demanda s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme, elle fit un pas en avant pour tenter de discerner quelques détails du visage de la silhouette. A sa grande surprise, face à elle se trouvait deux hommes, plein de charme. Elle ôta ses chaussures sans bruit et avança sur la pointe des pieds, grelottant presque à chaque pas dans la neige.
  Elle arriva derrière le grand pommier, elle s’y calla confortablement, sentant qu’elle resterait ici peut-être longtemps. Elle écouta, le dos coller au tronc de l’arbre, avec extrême attention la conversation, voulant retenir le plus d’informations possible concernant celui à la coupe brune un peu du style hérisson, celui aux cheveux noirs ébènes et aux yeux ambrés semblait ressentir la présence de la jeune fugitive, aussi Abigail préféra retenir le plus souvent possible sa respiration.
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Law
avatar

Messages : 349
Avatar : David Tennant
Crédits : Akuma


» ID Card
Emploi: Romancier
Relationship:


MessageSujet: Re: "Central Park"   Ven 4 Avr - 21:36


 
Chemins immaculés,
La neige tombant,
Dos collé contre ce pommier,
Une nouvelle rencontre...

 
****

 
Nous sommes en 2014, mais le passage de ma vie que je vous raconte se déroule dans le passé, l'année passée pour être exact: au mois de décembre 2013.
Rien de sanglant il me semble, juste une rencontre, juste une nouvelle rencontre; et de quelle manière !
Oh...J'oubliais...oui, la narratrice me laisse champ libre pour relater ce bout d'histoire; oui, c'est bien moi qui écrit: le romancier Cedric Law. Oui, l'auteur qui tue et s'inspire de ses meurtres sanglants pour écrire, lui-même buvant du sang qu'il conserve dans des flacons de plastique dans son frigo, chez lui.
Mais je m'égare, tandis que vous attendez de savoir la suite de ce sujet; je digresse, pardonnez-moi, vous savez comment sont les auteurs et leurs élans...Bref...
 
L'histoire d'une rencontre. Je n'aurai jamais pensé que je rencontrerai des personnes aussi intéressantes dans cette ville de Baltimore, et pourtant j'en avais croisé dans mon passé ! Mais je crois que cette ville attire tellement de personnes mystérieuses, dangereuses, ou bien d'autres types encore.
Cette jeune fille, tout comme Lyssandre Dawn, je ne risquai pas de l'oublier.
Mais lisez plutôt...
 
****

 
Un mois de décembre, l'hiver était rude, froid...comme tous les hivers en fait. Mais tous ne sont pas aussi rudes. Quelques jours avant Noël...je crois...c'était l'année dernière, ma mémoire me fait parfois défaut...
 
Je ne sais plus trop ce que j'avais fait le matin, mais je souviens avoir passé la nuit blotti sous les couvertures de mon lit; mais je ne sais plus si j'avais couché avec Uragiri, ou bien un autre membre de cette étrange famille yakuza.
Je ne sais même plus quand nous avions rencontré cette jeune fille...du moins à quelle période la journée.
Je me souviens seulement être sorti dans le parc, empruntant des chemins enneigés, accompagné du premier majordome des Akumu qui se tenait à quelques mètres de moi ne semblant pas vouloir me déranger ou paraître indiscret; je ne sais plus...Il m'avait accompagné en tant que simple majordome, voilà tout; non pas comme étant un de mes amants; et il est étrange comme je me rends compte n'avoir pas eu beaucoup d'amantes mais beaucoup plus d'amants !
Je crois m'être arrêté sous un pommier et Uragiri m'y avait alors rejoint. Et ne me demandez pas pourquoi nous avions commencé à parler de nos acrobaties de nuits passées, il y a de cela quelques mois ou très récemment. Par acrobaties, oui, comprenez le fait que nous parlions du fait d'avoir couchés ensemble...
J'en conviens, nous avons d'étranges sujets de conversation par moments.
 
Quelques minutes plus tard, Shitsuji dépose son index droit sur mes lèvres, j'avais cru qu'il voulait m'embrasser, du moins me voler un baiser comme à son habitude. Mais en fait non. Il m'avait fait signe de continuer à parler tandis qu'il contournait le tronc du pommier et se mit à parler à quelqu'un juste derrière.

 
-Savez-vous qu'il est très impoli d'écouter les conversations des gens, mademoiselle ?
 
Je m'étais approché à mon tour pour voir la demoiselle en question, alors que le majordome l'avait abordée de sa voix douce et aimable.
Je n'avais d'abord rien dit, me contentant de la regarder d'un air surpris, puis mon visage était passé à une expression neutre.

 
-Bonjour...
 
Ma voix était calme. Je ne connaissais pas encore cette jeune fille. Et j'ignorai totalement ce qu'il allait ensuite advenir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Central Park"   Sam 5 Avr - 21:26

" Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même "


     Abigail regarda d’abord les pieds de l’homme qui venait de la surprendre à les écouter, elle remonta son regard le long de ses jambes, elle s’arrêta un moment puis repris l’ascension de son regard, il finit par atterrir plus vite qu’elle ne le voulait dans le regard ambré, elle soutint le regard de l’homme avec un léger sourire en coin, la jeune fugitive attendait sans doute qu’il la sermonne ou un geste violent.
   La jeune brune, dont ses pieds gelaient, porta son regard sur l’homme qui lui avait adressé un poli ‘‘bonjour’’, elle le regarda également de long en large et en travers pour finalement lui sourire plus franchement. Abigail voulut faire un pas en avant mais Shitsuji lui bloquait le passage en étant face à elle, la jeune fille du le contourner, elle l’ignora un bon moment mais ses jambes ne la tenait plus à cause du froid, elle parvint tout de même jusqu’à Cedric pour lui tendre une petite main féminine et tremblante.
_Je suis navrée d’avoir écouté votre conversation avec votre ami, mais je voulais simplement vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un membre du corps médical.. Je vous embête avec mes histoires.. Je vais rentrer chez moi !
  La dernière partie de sa phrase, Abigail la prononça avec peu de conviction, aussi l’on pouvait décerner une grande envie de fuir sa ‘‘maison’’. Elle fit un pas en arrière, vacillant sous l’effet de l’engourdissement de ses pieds, elle voulait remettre ses chaussures mais elle n’en avait pas la force.
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Law
avatar

Messages : 349
Avatar : David Tennant
Crédits : Akuma


» ID Card
Emploi: Romancier
Relationship:


MessageSujet: Re: "Central Park"   Dim 6 Avr - 12:41

-Je suis navrée d’avoir écouté votre conversation avec votre ami, mais je voulais simplement vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un membre du corps médical.. Je vous embête avec mes histoires.. Je vais rentrer chez moi !
 
Sa main tendue était tremblante et je remarquai enfin qu'elle avait retiré ses chaussures malgré la neige glaciale, pour mieux s'approcher de nous en silence et écouter notre conversation. Elle venait de reculer d'un pas, avait vacillée et je sentais...nous sentions qu'elle voulait remettre ses souliers mais qu'avec ce froid, la fragile Lady ne semblait plus avoir de force. Sa main était toujours tendue; et je l'ignorai pour me saisir très délicatement d'elle, comme on prend un enfant dans ses bras. Shitsuji prit doucement ses chaussures et ensemble nous l'avions menée et déposée avec douceur et force précaution sur le banc le plus proche, et tandis que le majordome lui remettait souliers à ses pieds, je me saisissais délicatement de sa main et lui fit un baisemain.
 
-Tendre demoiselle, je m'appelle Cedric Calixte Law, et un romancier est loin de faire parti d'un corps médical quelconque !
 
-Et encore moins un humble majordome, douce jeune fille.
 
Shitsuji posa un genou à terre devant elle avant de se relever.
 
-Oh ! Suis-je idiot et quel piètre majordome fais-je, vous semblez glacée et meurtrie par la neige alentour et je ne vous apporte même pas une tasse de thé pour vous réchauffer !
 
J'avais alors vu Shitsuji sortir de son sac noir un thermos et une tasse en fer. Cette dernière fut vite remplie du liquide chaud, délicatement parfumé au thé vert légèrement sucré avec un demi-sucre seulement afin de ne pas perturber le goût un peu fort du thé vert, et il tendit la tasse à la jeune fille dont nous ne connaissions pas le nom encore.
 
Tous les deux nous regardions la jeune fille, intrigués; moi, certainement plus que le majordome dont le visage ne reflétait rien d'autre qu'un léger amusement.
Au final, je me penchai vers elle, peut-être pourrions-nous l'aider ?

 
-Il ne me semble pas avoir vu de médecins dans le coin si c'est cela qui vous effraie. Rien d'autre que des badauds dans ce parc.

Je sentis une odeur de madeleines, Shitsuji en avait sorti et en tendait à la jeune fille.
 
-Faites ce matin par Cedric; elles sont à la fleur d'oranger, vous devez avoir faim avec tout ce froid, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Central Park"   Dim 6 Avr - 14:14

" Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même "



  La jeune fille se laissa porter sans rechigner, elle n’en avait ni la force, ni l’envie. Elle regardait paisiblement ses pieds, recouverts de ses bottines noires avec autant d’adresse qu’elle ne put s’empêcher de regarder à nouveau le majordome. Elle se demandait aussi pourquoi il se promenait avec un sac, mais elle eut vite sa réponse lorsqu’elle vit l’homme aux yeux ambré sortir de sa besace un thermos et une tasse, elle prit la tasse entre ses mains et sourit légèrement à son adresse.
  Elle regarda ensuite Cedric, un écrivain ? Elle pensa d’abord que ce n’était pas vrai mais au fond d’elle une partie le croyait, elle croyait à la liberté d’esprit et elle admirait les écrivains qui l’utilisaient et, avec beaucoup de courage, en faisait leur métier. Un écrivain…
  Abigail regarda de nouveau Shitsuji qui lui tendait à présent des madeleines, elle sourit, aussi délicieuses paraissaient-elles, elle ne tenait pas à priver ces deux charmants hommes de leur pose thé c’est alors qu’elle s’en saisie d’une, elle posa la tasse à côté d’elle sur le banc, sur le petit tas de neige, la jeune fugitive coupa la madeleine en trois et en tendis un morceau à Shitsuji et un autre à Cedric avant de manger le sien prudemment, se souvenant de son enfance et des tâches de gâteaux qu’elle se faisait facilement. La jeune brune leur sourit à tour de rôle.
_Merci bien, elle prit un temps pour reprendre sa tasse de thé et se réchauffer les mains avec, elle plongea ses lèvres dans la tasse doucement, redoutant de se brûler, elle soupira légèrement ce qui eut pour effet de produire un peu de vapeur d’eau. Cedric Law, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu ce nom quelque part, est-ce que vos livres sont connus ?
  Elle oubliait une chose importante, si elle ne se présentait pas, son interlocuteur aurait du mal à lui faire confiance et à lui dévoiler ce qu’elle voulait savoir, aussi elle plongea son regard dans celui de l’homme assis à côté d’elle.
_Abigail Hobbs.
Revenir en haut Aller en bas
Cedric Law
avatar

Messages : 349
Avatar : David Tennant
Crédits : Akuma


» ID Card
Emploi: Romancier
Relationship:


MessageSujet: Re: "Central Park"   Mar 8 Avr - 15:46

J'ai l'impression de radoter, mais je n'avais vraiment jamais vu de jeune fille comme elle. Ne semblant pas consciente que nous avions suffisamment de madeleines pour nous trois - il y avait un total de douze madeleines emportées par Shitsuji; en sachant que j'en avais fait bien plus ! - nous la regardions sans comprendre nous tendre un morceau de sa madeleine qu'elle venait de prendre; si le majordome arborait encore son sourire énigmatique et amusé, moi, j'étais étonné de son geste.

-Merci bien. Cedric Law, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu ce nom quelque part, est-ce que vos livres sont connus ?
 
J'allai lui répondre mais elle m'avait aussitôt dit son nom; ce qui en somme toute logique serait bien plus aisé pour les échanges à venir, et elle avait plongé son regard dans le mien. J'étais loin d'être mal à l'aise; mais cette jeune fille était une personne intrigante.
 
-Abigail Hobbs.
 
Du coin de l'œil, j'observai Shitsuji cesser de sourire et hausser un sourcil surpris; quant à moi j'ignorai encore cette histoire de Pie Grièche du Minnesota, aussi j'ignorai totalement de qui elle était la fille.
 
-Enchanté de vous rencontrer mademoiselle Hobbs. Et pour vous répondre, mes livres sont plutôt connus au Japon; ici...pas par tout le monde, je crois.
 
A dire vrai, je ne savais pas du tout s'ils étaient connus ou non dans ce pays; mais je savais que quelques uns de mes fans vivaient ici, mais ils se comptaient facilement. Ou alors mon satané éditeur avait encore oublié de m'indiquer quelque chose; il faudrait vraiment que j'aie une sérieuse discussion avec ce dernier; et diantre que j'aurai mille fois préférer un Akumu en guise d'éditeur aussi fou soit-il, plutôt que cet énergumène actuel éditant mes bouquins: ce crétin ne me laissait que peu de temps entre chaque livre pour faire mes recherches et écrire quelque chose de politiquement correct et plaisant; surtout concernant le dernier dont j'avais déjà fait mention à la charmante Freddie Lounds, et je m'étais aussi empressé de m'excuser auprès des lecteurs sur FaceBook et Twitter; mais bordel qu'on me laisse un peu de temps pour faire mes recherches et écrire, comme si tout s'écrivait en un claquement de doigts ! Je me sais rapide à l'écriture d'un ouvrage, mais je ne suis pas non plus un surhomme...
Enfin bref...
Je digresse...
 
Tout semblait calme dans les environs.
La neige tombait toujours et nous formions alors un étrange trio: une jeune fille sur un banc buvant du thé, un romancier ancien gigolo assis sur ce même banc semblant intrigué par ladite gracile lady, et un majordome debout se tenant droit avec son sac regardant les deux autres avec ce sourire revenu sur son visage.
Les passants ne nous dévisageaient pas, ils passaient calmement, se promenant paisiblement dans le parc enneigé, discutant ou non.
Pour une fois que quelque chose fut calme dans ma vie !
 
Et puis...
Et puis il y eut cette foutue chose venue gâcher ce moment paisible...
Cette foutue chose se matérialisant comme étant un sms sur le portable de Shitsuji, et j'avais vu son regard plus qu'étonné sur son visage, s'excusant car il devait partir et il s'était incliné devant nous avant de se mettre à courir, nous laissant tous les deux, la jeune fille et moi.
 
Mais cela n'avait pas été tout; mais je garde le suspense de la narration pour la réponse d'après.
Décidément, jamais un seul moment de ma vie n'avait été tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Central Park"   Sam 19 Avr - 17:37

" Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même "

  La jeune fugitive regarda le majordome s’en aller, elle regarda ses pieds un moment puis releva le regard vers Cédric.
_ J’ai lu un de vos livres, un fois.
  Elle lui cachait son enthousiasme, elle avait, en effet, adorée l’histoire et les personnages. Elle se demandait pourquoi Shitsuji les avaient quitté si prestement mais préféra taire cette question, ayant peur d’être indiscrète, en effet, chacun possède ses petits secret dont on ne veut pas forcément parler à la première inconnue que l’on croise et que l’on aide.
_ J’ai une question monsieur Law, est-ce que vous accepteriez d’y répondre franchement ?
  Abigail souhaitait lui demander de la raccompagner chez elle, enfin, chez elle, plutôt à sa chambre à l’hôpital.  Elle avait besoin de compagnie et en appréciait particulièrement celle du jeune romancier, la jeune fille voulait discuter de son œuvre, de l’ouvrage qu’elle avait d’abord choisi pour sa couverture et parce qu’elle s’ennuyait seul dans sa chambre, assise sur son lit blanc.
  La jeune brune regardait la neige tomber comme un doux linceul sur le sol, blanc et glacial, telle la mort.
     La mort.. Me bercera donc un jour ? Suivrais-je mon père ?
  Abigail se leva doucement, fit quelques pas lent dans la neige pour avancer vers l’arbre sous lequel elle était cachée il y a peine deux minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Central Park"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Central Park"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Guess who I am - Lily
» ✿ Groupe 4 - Central Park
» INTRIGUE : La défense de New-York - Central Park

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-