Top Sites

Publicité pour ton forum et échange de bannières
Clique-moi, clique-moi, clique-moi !!! (ou je te mange)



 


♥️♥️♥️ JOYEUSE SAINT VALENTIN ♥️♥️♥️
Tous nos voeux de bonheur à tous les couples !
Pour les célibataires, n'oubliez pas : le prince charmant saura vous trouver, un jour ou l'autre.
Ne perdez pas espoir ! ♥️

Partagez | .
 

 You're such a star (Abigail et Lyssandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité




MessageSujet: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Dim 30 Mar - 11:57

Lyssandre sauta de sa chaise telle une pile électrique. Dans sa chambre régnait un désordre indescriptible. Des vêtements traînaient sur le plancher ou étaient suspendus de ça et de là à des endroits improbables : table de chevet, poignée de porte, haut de l’armoire. L’adolescente se trouvait dans un état d’ébullition et d’excitation assez effrayants. Elle avait peu appris après quelques recherches informatiques qu’Abigail Hobbs se trouvait à présent à l’hôpital de Port Haven, ici même à Baltimore ! La fille de Garret Jacob Hobbs en personne. Son frère avait suivi cette histoire assez sordide de jeunes filles empalées sur des cornes de cerf. Il en avait lu chaque article de presse. Au début Lyssandre ne comprenait pas trop sa fascination pour toute cette histoire. Les poupées de chair se son frère étaient beaucoup plus belles tout de même ! Puis, à force d’observer les photos postées sur le blog de Freddie Lounds, elle avait éprouvé une drôle de sensation. Elle trouvait cela poétique, rien que le fait d’ « honorer » ses victimes, elle avait l’impression que cela avait une signification universelle très belle.

Mais Garret Jacob Hobbs était mort. A quoi ressemblait donc sa fille ? Etait elle comme lui ? Mieux : est ce qu’elle était comme Lyssandre complètement décalée avec la société ? Pourraient elles devenir amies ? L’adolescente avait envie de la voir et de lui parler. Elle n’avait pas d’amis à l’extérieur, hormis Cédric l’écrivain qui avait tout compris d’elle en l’espace de quelques minutes, et elle se sentait bien seule, car son ami avait des obligations d’adulte, et ne pouvait pas être là avec elle.
Elle avait téléchargé les plans de l’hôpital, elle s’était même créé un faux dossier médical qu’elle pourrait injecter à loisir dans le système intérieur de l’hôpital au cas où on lui poserait des questions une fois là bas. Car elle n’avait aucune raison de se rendre là bas, et d’approcher Abigail, si ce n’était un faux prétexte de folie. Bien évidemment, en petit génie, Lyssandre avait bien fait attention à ce que dossier soit intraçable. De toute façon, elle le détruirait une fois sortie de l’hôpital. Elle trouvait le monde plus facile depuis que les grands établissements avaient choisi de tout informatiser. C’était dix fois plus facile pour tromper les gens.

Mais le grand dilemme de la jeune fille était à cette heure : comment s’habiller ! Elle voulait bien se présenter devant Abigail lui faire bonne impression mais elle n’avait que des tenues simples et sans prétention ! C’était à s’arracher les cheveux. Finalement, elle opta pour un jean et une chemise blanche, les plus beaux de sa garde robe et elle prit le bus pour aller à l’hôpital. Une fois là bas, elle entra par une des sorties de secours dont l’alarme était défaillante depuis des semaines –information qu’elle avait récupéré dans le système de sécurité de l’hôpital- puis elle marcha allègrement dans les couloirs de façon naturelle, son sac en bandoulière tapant sur sa cuisse, là où elle avait son mac book air qui ne la quittait pas. Elle connaissait par cœur le plan du bâtiment et elle toqua à la chambre d’Abigail Hobbs. Elle entra ensuite, ravie de la voir seule, sans infirmière.

- Salut ! Moi c’est blue Bird ! dit elle joyeusement, je suis juste tellement heureuse de te voir enfin Abigail.

De sa démarche sautillante elle s’approcha d’elle.

- Whaooou t’es encore plus belle que sur les photos du journal !

Elle sourit et fredonna :

- You’re such a rock star !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Dim 30 Mar - 12:31

Abigail se tenait debout, face à un petit miroir pour ajuster son foulard autour de son cou fin et pâle, elle sursauta lorsque la porte de sa chambre s’ouvrit et fit un demi-tour assez rapide pour se retrouver en face d’une jeune fille rousse, plus cette dernière s’approchait d’elle, plus Abigail reculait et le bas de son dos heurta doucement le rebord plat de la coiffeuse qui maintenait le miroir. Abigail ouvrit la bouche doucement, avec une expression de frayeur et de fascination dans le regard, aucuns mots ne voulant sortir de sa bouche tant elle fut marquée par la venue impromptue d’une jeune étrangère rousse. Finalement elle avança d’un pas en avant, forçant Lyssandre à reculer un peu, puis elle plongea son regard dans celui de la jeune visiteuse pour finalement déclarer :
_Qui êtes-vous ?
  Elle déglutit légèrement en regardant par-dessus l’épaule de Lyssandre en espérant voir quelqu’un entrer, Alana, Hannibal, Will, une infirmière, juste quelqu’un mais personne ne se pointa, et pour cause, c’était le début d’après-midi, à cette heure-ci, personne ne va et viens dans les couloirs et les personnes qu’elle espérait voir avaient du travail, elle était donc seule face à la jeune arrivante.
_Blue Bird ? Qu’est-ce que c’est ? Un pseudonyme ? Ou votre vrai prénom ?
  Elle est étrange, j’ai l’impression de la connaitre, ou du moins de l’avoir déjà vue..
  Elle ferma les yeux puis chercha au plus profond de sa mémoire mais rien ne lui vint, aucune image, aucun son, cette fille, elle ne la connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Sam 5 Avr - 12:35

Abigail Hobbs semblait complètement déroutée face à cette visite surprise. Elle s’approcha à pas lent de Lyssandre, qui ne bougeait pas d’un pouce, puis quand elle sentit qu’elle était vraiment trop près –tout cela avec son habituel temps de retard- elle recula en sautillant. Toujours légère et dynamique, elle ressemblait à un petit lutin. Elle secoua un peu sa chevelure rousse, tout sourire. Elle ne pouvait pas comprendre que la brunette pouvait se sentir mal à l’aise ou agressée par sa simple présence. Lys n’avait jamais été victime d’une tentative de meurtre, elle ne pouvait pas savoir ce que c’était. Les coups à répétitions, oui cela avait été le lot de son enfance, mais un acte aussi violent et direct, elle n’avait pas eu à l’expérimenter. Pas encore du moins.

Elle se mit à valser légèrement, allant de ça et de là dans la petite chambre, ne pouvant s’empêcher de fouiner un peu partout, c’était son petit côté hyperactif. Elle ne pouvait pas tenir en place. Et qu’importe si elle pouvait paraître étrange, elle était ainsi ! Un point c’est tout. Un lit, une table de chevet, tout était si impersonnel ici. Après tout c’était un hôpital.

Elle se retourna d’un bloc pour refaire face à Abigail et elle expliqua dans un débit de paroles assez élevé pour un être humain normalement constitué :

- Bien sur que c’est un pseudo ! Tu connais beaucoup de parents qui appellent leur fille « Blue Bird ? » ou alors ça voudrait dire que mon nom est Bird, et mon prénom Blue. C’est plutôt joli comme idée tu trouves pas ? Blue, comme la couleur du ciel ou de la mer, ce serait un prénom puissant, assez onirique en même temps. Mais ça n’a rien à voir avec cela, je ne l’ai pas choisi pour ça….ça fait référence à un film, l’homme qui venait de Kpax…

Elle eut un léger rire. Elle fit un clin d’œil joyeux à Abigail qui devait ne pas en mener très large avec toutes ces explications qui n’avaient rien à voir avec la situation.

- Blue bird c’est l’oiseau bleu du bonheur. Et ça tombe bien, parce que je te propose une petite escapade rapide et efficace ! Je suis sure que tu dois t’ennuyer à mourir ici, et que tu as juste envie d’échapper à tout ça, les questions des infirmières, et que tu meurs d’envie d’aller de te balader. Si tu me suis, je te promets que personne ne s’en apercevra !

Ton naturel, posture assurée sans prétention. Elle ne plaisantait pas. Elle connaissait les sorties peu fréquentées de l’hôpital et elle était certaine après avoir consulté les emplois du temps des infirmières qu’elles ne passeraient pas ici avant deux heures. Le temps de changer d’air. Si Lys avait été à la place d’Abigail, elle se serait enfuie aussitôt. Elle supportait mal les cages….même si elles étaient dorées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Sam 5 Avr - 19:17

  Elle fut d’abord surprise par la réaction de Lyssandre, elle ne savait pas comment elle avait pris conscience de son envie de sortir, peut-être que ses gestes avait trahit son envie de sortir de cet hôpital où personne ne s’occupe mieux d’elle que ses visiteurs, connu ou inconnu à son répertoire d’ailleurs, aussi elle hésitait à accepter, une partie d’elle, encore enfermée sur elle après l’incident ne voulait pas sortir de son petit cocon, cependant, une plus grande partie d’elle voulait à tout prix sortir de cette prison déguisée en maison de repos.
  Elle acquiesça de la tête et lui fit signe de ne toucher à aucuns objets que pouvait contenir sa chambre, elle lui dit finalement.
_Je vais m’habiller, parce que sortir dans cette tenue n’est pas des plus confortable, je reviens, ne bouge pas.
  Elle partit vivement vers la petite armoire dans laquelle elle rangeait ses vêtements, elle y tira un t-shirt rouge carmin, un pull fin vert foncé, un jean bleu et une paire de collants noirs et elle commença à retirer son haut blanc de pyjama, découvrant, un plus des bretelles et du tour de son soutien-gorge une marque rouge, plus bleue à présent, laissée par les puissantes mains de son père lors de son agression. Abigail commença par enfiler le t-shirt, elle rejeta ses long cheveux brun dans son dos, elle passa ses mains dans son cou pour les faire passer par-dessus son t-shirt, elle enfila dans la foulée son pullover avant de recommencer le même geste avec ses doux cheveux.
  Elle regarda Lyssandre avec un petit air disant « Tu peux te retourner s’il te plait ? » avant qu’elle ne retire son pantalon de pyjama pour passer son jean part dessus son collant qu’elle avait déjà enfilé. Elle se dirigea vers sa paire de ballerine et y passa ses pieds, elle resserra un peu son foulard, pris une veste, laissa un peu de désordre, sa sacoche posée sur le lit elle revint auprès de Blue Bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Jeu 10 Avr - 10:34

Abigail faisait preuve d’un calme admirable. Lys se demandait bien comment elle pouvait rester tranquille à l’écouter. En général, elle avait du mal à écouter les autres, ou en tout cas à rester deux secondes en place le temps qu’ils aient terminés. Cela ne voulait pas dire qu’elle n’écoutait pas, mais son corps devait faire totalement autre chose pour se sentir bien. La fille de Garret Jacob Hobbs acquiesça, signe qu’elle acceptait sa proposition à sortir. Trop cool ! Le sourire de Lyssandre s’agrandit. Elle ne cilla pas quand la jeune brune prit de quoi se vêtir. Cela ne lui vint évidemment pas à l’esprit qu’elle devait se retourner. Elle n’était pas gênée de la nudité, c’était quelque chose qu’elle n’associait pas à un quelconque désir sexuel, du coup, elle ne comprenait pas cet acharnement des gens à se barricader quand ils se changeaient. Comme Abigail le lui avait sous-entendu, elle veillait à ne toucher à rien mais elle allait de ça et de là, faisant des demi-cercles, des allez et retours rapides et légers. Il y avait toujours une sorte de grâce féerique quand elle se déplaçait, parce qu’elle débordait littéralement d’énergie de vivre.

Elle ne comprit pas le regard d’Abigail quand celle ci fut en pullover et bas de pyjama. Elle continuait de sourire, interprétant sa façon de la dévisager d’une autre manière. Pourquoi se retourner, hein ? Elle se demandait si elle avait besoin d’aide ? Si elle lui demandait un jugement esthétique sur la couleur de son jean ? Elle le trouvait très bien son jean, il était bleu ! C’était une jolie couleur….
Avec un énorme temps de retard, elle saisit qu’il fallait qu’elle ferme les yeux. Elle se plaqua les mains sur le visage pour ne rien voir et attendit sagement qu’elle eut fini de se vêtir.

- C’est bon ? demanda-t-elle impatiente ayant l’impression que tout cela durait des heures.

Quand elle ouvrit les paupières, Abigail ressemblait à n’importe quelle adolescente. Son écharpe au cou cachait bien la blessure qu’elle avait reçu de son propre père. Lyssandre avaient les yeux qui brillaient d’admiration. Elle avait l’impression de se retrouver devant une super-héroine. Elle s’avança vers elle sans hésiter pour la prendre par le bras avec familiarité.

- C’est parti, suis moi ! Imite le chat, ça permet de faire moins de bruit.

Ce qu’elle voulait dire c’était « imiter la démarche d’un chat » mais elle avait raccourci l’expression de telle manière que toute personne sensée aurait du mal à comprendre ce qu’elle voulait dire par là. C’était tout à fait Lyssandre de faire ce genre de lapsus. A pas de louveteau, elle sortit de la chambre, regarda à droite puis à gauche pour vérifier qu’aucune infirmière n’allait la surprendre. Puis elle marcha vers une sortie de secours où l’alarme ne fonctionnait plus. Elle poussa la porte et s’inclina devant Abigail :

- Après toi .

Puis elles dégringolèrent l’escalier de métal. Direction ? Le parc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   Mer 30 Avr - 21:36

   Elle sorti de la chambre soigneusement en suivant Lyssandre avant de se trouver devant l’escalier en métal, escalier de service qu’elle empruntait souvent ces derniers temps pour fuir la tranquillité asphyxiante et morbide de cet établissement pour retrouver le grand air et la liberté, tel un oiseau enchainé, la jeune Abigail rêvait du jour où elle sortirai pour de bon de sa cage blanche, elle rêvait de liberté, et Lyssandre  lui offrait un allé simple pour le grand air.
  Plus elle descendait, plus elle angoissait, elle se demandait si elle avait bien refermé les tiroirs de sa commode, si elle avait bien entrebâillé la porte, si elle avec bien dérangé un peu son drap, plus elle descendait plus ses idées noires s’agrandissaient.
  Elle se surprise à attraper la main de Lyssandre pour se rassurer, se rassurer de quoi ? Elle ne le savait pas encore, et pensait qu’elle ne le saurait jamais.
  Ses pieds descendaient seuls, pas besoin de l’aide du cerveau pour le faire comprendre qu’ils couraient vers la liberté. Un après-midi certes mais c’était quand même de la liberté. Abigail, folle de joie à l’idée de sortir avec quelqu’un ayant à peu près son âge, sauta une marche d’escalier et perdis l’équilibre, elle voulut se rattraper à la rambarde, sa main l’agrippa violemment, la rambarde rouillée céda malheureusement sous la vitesse et la violence de l’empoignement d’Abigail, cette dernière se retrouva projetée contre la jeune rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You're such a star (Abigail et Lyssandre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're such a star (Abigail et Lyssandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Les livres Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS MY DESIGN :: Archives des Rps
-